Employés

You are here

Programmes

Recherche sur la faune

La Section de recherche sur la faune exécute de la recherche scientifique et des activités de surveillance de la faune comprenant notamment la collecte, l’analyse, l’application et l’archivage de données scientifiques et de savoir traditionnel des Inuit sur les ressources fauniques. L’élaboration des plans de gestion, des projets de règlements et des recommandations en matière de conservation présentés pour examen au Conseil de gestion des ressources fauniques du Nunavut (CGRFN) se fait dans le cadre de vastes consultations menées auprès des collectivités et des divers intervenants concernés. La Section de recherche sur la faune travaille en étroite collaboration avec les organisations de chasseurs et de trappeurs (OCT), les organisations régionales des ressources fauniques (ORRF), le Conseil de gestion des ressources fauniques du Nunavut, les comités de cogestion des parcs et les organismes de gestion nationaux et internationaux. Le personnel de la Section de recherche sur la faune examine également les demandes d’aménagement du territoire, surveille les impacts liés à l’utilisation des terres par divers promoteurs et formule des recommandations au sujet des ressources fauniques et de leurs habitats.

Pour de plus amples renseignements, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Ressources de gestion de la faune

Opérations de la section de la faune

La Section des opérations de la faune assure la prestation des activités de gestion de la faune dans les collectivités par l’entremise d’un réseau d’agents de conservation ayant pour mandat d’assurer le respect des lois et des règlements sur la faune et la flore. Ce programme assure également la liaison avec les collectivités concernant divers autres programmes liés à l’utilisation des ressources renouvelables.

Les agents de conservation basés dans les bureaux de la faune de chacune des collectivités du Nunavut sont notamment chargés des tâches suivantes :

  • L’application des lois territoriales concernant la faune et l’environnement, notamment la Loi sur la faune et la flore, la Loi sur les parcs territoriaux et la Loi sur la protection de l’environnement;
  • L’application des lois fédérales visant à protéger les poissons, les mammifères marins et les oiseaux migrateurs, et concernant la réglementation du transport des ressources fauniques et des espèces menacées;
  • La planification et l’exécution de patrouilles régulières sur le terrain dans le secteur sous leur responsabilité;
  • La fourniture de soutien logistique et de communication pour la collecte de données dans le cadre des activités de recherche du ministère de l’Environnement;
  • La fourniture d’aide lors d’opérations de recherche et de sauvetage;
  • La collaboration avec les OCT afin de sensibiliser le public aux enjeux de la faune;
  • La sensibilisation des Nunavummiut au sujet des lois et des règlements relevant du ministère de l’Environnement et la promotion des initiatives et des programmes du Ministère;
  • La fourniture d’aide pour l’exécution du programme d’établissement des prix des fourrures incluant le classement et l’achat de fourrures auprès des chasseurs locaux;
  • L’exécution de présentations dans les écoles ou lors d’événements communautaires sur des questions de conservation ou d’application de la loi;
  • L’intervention en cas d’urgences fauniques comme la présence d’animaux atteints de la rage à proximité des collectivités;
  • La tenue d’enquête dans les cas où des animaux sauvages sont tués pour des raisons de sécurité personnelle;
  • L’exécution d’inspections d’installations commerciales, industrielles, de vente au détail ou résidentielles afin d’assurer le respect de la Loi sur la protection de l’environnement.

Programme d'effarouchement des animaux sauvages

Un mot concernant le programme d'effarouchement des animaux sauvages :

En collaboration avec les hameaux, les organisations de chasseurs et de trappeurs, les agents de conservation et les membres de la collectivité, le programme d'effarouchement des animaux sauvages du ministère de l'Environnement a recours à la science et aux connaissances des Inuit pour favoriser la coexistence sécuritaire et durable entre la faune et les humains.

Le programme d'effarouchement des animaux sauvages a pour but de :
réduire les risques pour la vie humaine par les animaux sauvages;
réduire la destruction des biens par les animaux sauvages;
réduire le nombre d'abattages pour des raisons de protection.

Nouveaux programmes de prévention et d'indemnisation pour les dommages causés par les animaux sauvages

Le ministère de l'Environnement va bientôt lancer deux nouveaux programmes visant à protéger les Nunavummiut au cours d'activités traditionnelles.

Le programme d'indemnisation pour les dommages causés par les animaux sauvages est destiné à indemniser les personnes ayant subi des pertes économiques causées par les animaux sauvages. Pour être admissibles à ce financement, les bénéficiaires doivent avoir pris les mesures préventives qui s'imposent pour éviter de subir des dommages matériels provoqués par les animaux sauvages. Il est important de noter que ce programme ne vise pas à couvrir tous les coûts relatifs aux dommages causés par les animaux sauvages; il a pour but de procurer aux Nunavummiut un certain degré de répit sur le plan économique en cas de dommages inévitables attribuables à la faune.

Document du programme

Formulaires et demandes:

Affidavit de déclaration d'une perte

Formulaire de réclamation

La  programme de prévention pour les dommages causés par les animaux sauvages vise à accroître l'accessibilité à l'équipement, au matériel et aux connaissances permettant de réduire ou de prévenir les dommages attribuables à la faune et à renforcer la sécurité chez les humains.

Document du programme

Formulaires et demandes:

Formulaire de demande général 

Système de détection des animaux sauvages:

Formulaire de demande de projet 001

Système de clôture électrique portable:

Formulaire de demande de projet 002

Clôture électrique semi-permanente:

Formulaire de demande de projet 003

Contenants résistants aux ours:

Formulaire de demande de projet 004

Moyens de dissuasion d’animaux sauvages:

Formulaire de demande de projet 005

Protection de cache:

Formulaire de demande de projet 006

Matériaux de renforcement:

Formulaire de demande de projet 007

Autres projets:

Formulaire de demande de projet 008

Les organisations locales de chasseurs et de trappeurs et les agents de conservation vont unir leurs efforts pour assurer la mise en œuvre de ce programme. D'autres informations vont suivre!

Prendre des précautions contre les ours au Nunavut

Pendant l'Ukiaksaaq (la saison d'automne qui précède le gel de la glace en mer), de nombreux Nunavummiut disent apercevoir de plus en plus d'ours blancs à proximité de leur collectivité. Au cours des dernières années, nombreux sont les chasseurs, les aînés et les membres de la collectivité qui ont signalé une augmentation des cas d'interférence de l'ours chez les humains, que ce soit lorsqu'il tente de pénétrer dans leur cabane, leur cache de vivres, le dépotoir municipal ou le village.  Lors de sa migration, si l'ours trouve un village sur son parcours, sa curiosité et sa faim peuvent l'emporter sur son inhibition naturelle. Cette période de l'année peut s'avérer stressante pour les gens, étant donné que l'ours représente une menace potentielle pour la propriété et la sécurité de chacun. Mais il existe certaines mesures que les Nunavummiut peuvent prendre pour minimiser les conflits entre l'humain et l'ours.

Cliquez ici pour obtenir quelques conseils sur les précautions à prendre contre les ours au Nunavut.

 
Ressources en matière de sécurité contre les ours

Affiche sur la sécurité contre les ours lorsque vous campez

Francais/Inuinnaqtun

Affiche « Évitez les conflits avec les ours dans la communauté »

Francais/Inuinnaqtun

Affiche « Savez-vous que faire si vous voyez un ours? »

Francais/Inuinnaqtun

Affiche « Déplacements sécuritaires au pays des ours! »  

Francais/Inuinnaqtun