Employés

You are here

Lignes directrices du programme d’enrichissement professionnel

Lignes directrices du programme d’enrichissement professionnel

QU’EST-CE QUE LE PROGRAMME D’ENRICHISSEMENT PROFESSIONNEL?

Le programme d’enrichissement professionnel offre des expériences en cours d’emploi aux employées et employés du gouvernement du Nunavut (GN) inscrits sur la Liste d’inscription des Inuits de la Nunavut Tunngavik Incorporated (NTI) [appelés « Inuites et Inuits » dans les présentes lignes directrices] afin qu’ils acquièrent les connaissances et les aptitudes requises pour mener une brillante carrière au GN. Grâce à ce programme, les membres du personnel pourront :

  • acquérir ou approfondir des compétences liées au travail;
  • améliorer leur savoir-faire et acquérir de l’expérience en gestion, ce qui les aidera à décrocher un premier poste de gestion ou à passer d’un rôle de gestion à un rôle de direction;
  • accroitre leurs aptitudes et gagner l’expérience en lien avec la fonction publique, nécessaires pour obtenir un poste permanent;
  • prendre les rênes d’un projet spécial.

En améliorant les aptitudes et les connaissances du personnel inuit, ce programme contribuera aussi à ce que les ministères et organismes publics du GN [appelés collectivement « ministères » dans la suite des lignes directrices] atteignent leurs objectifs du Plan d’embauchage des Inuits.

PRINCIPES DIRECTEURS

Le programme repose sur les valeurs sociétales inuites suivantes :

  • Pilimmaksarniq/Pijariuqsarniq : Développer des compétences par l’observation, l’encadrement, la pratique et l’effort;
  • Inuuqatigiitsiarniq : Respecter l’autre, entretenir des rapports avec les autres et se soucier de leur bienêtre;
  • Tunnganarniq : Promouvoir un bon état d’esprit en étant ouvert, accueillant et intégrateur;
  • Aajiiqatigiinniq : Discuter et développer des consensus pour la prise de décision.

COMMENT FONCTIONNE LE PROGRAMME?

Survol

Tout membre du personnel inuit qui souhaite approfondir ses aptitudes ou ses connaissances pour poursuivre une carrière au GN peut rencontrer sa ou son spécialiste de la planification des carrières (SPC) afin de déterminer si le programme d’enrichissement professionnel pourrait l’aider à atteindre ses objectifs.

La ou le SPC facilitera les discussions entre le membre du personnel, sa superviseure ou son superviseur, la coordination des ressources humaines et divers employeurs d’accueil éventuels du GN afin de trouver une affectation correspondant aux compétences et aux connaissances désirées.

Peut s’inscrire au programme le personnel occasionnel, nommé pour une période indéterminée et permanent. Les affectations pour enrichissement professionnel peuvent durer au maximum douze (12) mois, et chaque membre du personnel a droit à un maximum de trois (3) affectations. Chaque affectation sera élaborée en fonction d’un plan d’apprentissage qui tient compte des aptitudes et des connaissances que l’employée ou l’employé désire acquérir.

La Division Sivumuaqatigiit d’Exécutif et Affaires intergouvernementales (EAI) assignera des numéros de poste à EAI aux membres du personnel qui effectueront des affectations et leur versera un salaire. Les ministères d’accueil défraieront les déplacements liés au travail.

Le personnel permanent retournera à son poste d’attache à la fin de son affectation. Le personnel nommé pour une période déterminée retournera à son poste d’attache si sa période n’est pas terminée. Quant au personnel nommé pour une période déterminée dont la période est terminée et au personnel occasionnel, ils perdront leur qualité de fonctionnaires s’ils n’ont pas obtenu un emploi au GN avant la fin de leur affectation. EAI et les SPC feront de leur mieux pour les aider à en décrocher un.

Admissibilité

Pour être admissibles, les employées et les employés du GN doivent :

  • être des Inuites et Inuits travaillant dans un ministère;
  • être des membres du personnel permanent, nommé pour une période indéterminée ou occasionnel et avoir travaillé pour le GN pendant au moins trois (3) ans (de façon continue ou saisonnière, pour un total de 36 mois d’emploi);
  • souhaiter poursuivre une carrière au GN;
  • avoir rempli un dossier de réalisations professionnelles (DRP) et discuté de leurs objectifs de carrière avec une ou un SPC d’EAI;
  • avoir obtenu des évaluations de rendement positives;
  • avoir le soutien de leur administration générale actuelle pour participer à des affectations pour enrichissement professionnel.

La priorité sera donnée aux Inuites et Inuits qui font partie du personnel occasionnel à long terme.

Le personnel inuit qui participe à d’autres initiatives de perfectionnement professionnel du GN peut aussi s’inscrire au programme.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS

Ministères et organismes publics

Tous les ministères appuieront le programme en : 

  • procédant à des évaluations de rendement et en discutant avec le personnel inuit de ses possibilités de carrière;
  • encourageant les membres du personnel à étudier avec des SPC la possibilité de s’inscrire aux programmes de perfectionnement professionnel offerts par le GN et leur admissibilité à ceux-ci, et en les soutenant dans leurs démarches;
  • acceptant de libérer le personnel pour qu’il participe au programme, dans la mesure du possible.

Administrations générales

Les administrations générales des ministères d’attache et d’accueil devront :

  • s’assurer que le personnel reconnu comme méritant des investissements obtient le soutien nécessaire pour qu’il tire profit de son enrichissement professionnel;
  • examiner et approuver les affectations;
  • entretenir une culture organisationnelle qui montre l’importance de l’apprentissage, de l’encadrement et de l’accompagnement;
  • s’assurer que l’orientation, la formation et l’encadrement appropriés sont fournis et que les évaluations de rendement pertinentes sont effectuées.

Postes de supervision

Les superviseures et les superviseurs devront :

  • faire évoluer le personnel qui relève d’eux;
  • aider le personnel admissible à s’inscrire au programme;
  • pourvoir, dans la mesure du possible, les postes vacants temporaires créés par les placements du programme en embauchant d’autres employées inuites et employés inuits.

Personnel supervisant les affectations

Le personnel supervisant les affectations dans les ministères d’accueil devra :

  • participer aux processus de placement;
  • observer, superviser et évaluer les participantes et les participants;
  • rédiger et réviser les plans d’apprentissage, en consultation avec les SPC et les participantes et les participants;
  • repérer les expériences en cours d’emploi qui satisferaient au plan d’apprentissage de la participante ou du participant;
  • offrir des services d’orientation au ministère et aux unités où travailleront les participantes et les participants;
  • fournir régulièrement de l’encadrement et de la rétroaction durant les affectations.

Division Sivumuaqatigiit d’EAI

  • C’est la ou le spécialiste de la planification des carrières qui facilite le programme. À ce titre, elle ou il doit :
  • évaluer l’admissibilité du personnel, et préciser avec lui les aptitudes et les connaissances qu’il souhaite acquérir;
  • collaborer avec la coordination des ressources humaines et la Division du recrutement et de la dotation du ministère pour repérer les possibilités de placement;
  • négocier les affectations et surveiller les placements pour veiller à ce que les modalités des ententes soient respectées;
  • communiquer régulièrement avec tout le personnel en affectation;
  • travailler étroitement avec les membres du personnel occasionnel et nommé pour une période déterminée qui sont à la fin de leur dernière affectation pour qu’ils décrochent un emploi au GN en les aidant à rédiger leur CV, à se préparer pour les entrevues et à chercher un emploi, ainsi qu’en collaborant avec la coordination des ressources humaines pour connaitre les possibilités d’emploi.
  • Le personnel de gestion et de direction appuiera les SPC pour repérer et négocier les placements;
  • La direction de la Division Sivumuaqatigiit soutiendra les directions des ministères d’accueil et les aidera à résoudre les conflits, au besoin.

Coordination des ressources humaines

La coordination des ressources humaines devra :

  • conseiller et appuyer le personnel de gestion et de direction qui fait évoluer les membres du personnel relevant de lui;
  • conseiller et soutenir le personnel de gestion et de direction qui crée des occasions de placement pour enrichissement professionnel;
  • repérer les possibilités d’affectation en général et celles qui répondent en particulier aux besoins des participantes et participants;
  • s’assurer que les mouvements (affectations, retours aux postes d’attache) sont gérés efficacement;
  • mener des entrevues de départ avec les participantes et les participants à la fin des affectations.

Participantes et participants au programme

Les participantes et les participants au programme devront :

  • travailler avec les SPC pour définir leurs objectifs de carrière, leurs objectifs et leurs styles d’apprentissage, et pour remplir ou mettre à jour leur DRP;
  • une fois qu’un placement a été trouvé, travailler avec le personnel supervisant l’affectation pour élaborer leur plan d’apprentissage;
  • participer aux séances d’orientation du programme et des ministères;
  • assumer les tâches de l’affectation (qu’il s’agisse d’un poste ou d’un projet);
  • accepter d’être encadrés et accompagnés;
  • demeurer en relation avec les SPC pendant leur placement, et participer aux formations offertes.

PROCESSUS

Étape un : Exploration

  • L’employée inuite ou l’employé inuit qui souhaite participer au programme d’enrichissement professionnel doit rencontrer une ou un SPC et remplir ou mettre à jour son DRP. Tous deux passent en revue les objectifs de carrière, les études et l’expérience de la candidate ou du candidat pour déterminer si le programme d’enrichissement professionnel ou une autre initiative de perfectionnement professionnel lui serait bénéfique, et vérifient son admissibilité.
  • Si elle ou il est admissible, l’employée ou l’employé collabore avec la ou le SPC et sa superviseure ou son superviseur actuel pour préciser les compétences et les connaissances dont il a besoin et qui pourraient être améliorées par une expérience en cours d’emploi.

Étape deux : Création de l’expérience d’enrichissement professionnel

  • La ou le SPC consulte la coordination des ressources humaines pour connaitre les possibles expériences en cours d’emploi au GN dans la localité du membre du personnel, et établit pour lui le contact avec le ministère ou la division.
  • La ou le SPC facilite l’élaboration d’une affectation :
  • qui permettra au membre du personnel d’acquérir les compétences et les connaissances dont il a besoin;
  • dans un ministère ou une division d’accueil qui a la capacité de superviser la participante ou le participant à l’enrichissement professionnel et peut lui offrir une expérience d’apprentissage positive;
  • dont la durée (d’un minimum de huit mois et d’un maximum de douze mois) est adaptée aux besoins d’apprentissage;
  • dont les modalités sont énoncées dans une entente sur l’enrichissement professionnel, y compris celles régissant le transfert de l’employée ou de l’employé à EAI pour la durée de l’affectation.

Étape trois : Début du programme d’enrichissement professionnel

  • Le ministère d’accueil offre à la participante ou au participant une séance d’orientation sur le milieu de travail et le programme.
  • La participante ou le participant et la superviseure ou le superviseur de l’affectation élaborent un plan d’apprentissage pour la période de l’affectation et le transmettent à la ou au SPC.
  • Au cours de son apprentissage par l’expérience en cours d’emploi, la participante ou le participant reçoit régulièrement de la rétroaction constructive du personnel supervisant son affectation.

Étape quatre : Pendant l’affectation

  • La ou le SPC et la participante ou le participant communiquent régulièrement pendant l’affectation. 
  • La participante ou le participant et le ministère d’accueil peuvent tous deux mettre fin à l’affectation avant la date inscrite dans l’entente. Dans cette éventualité, la procédure est la suivante :
  • La participante ou le participant, la superviseure ou le superviseur d’accueil, et la ou le SPC se rencontrent pour discuter des raisons sous-tendant la demande de fin d’affectation;
  • S’il y a un conflit ou un autre problème grave à régler, la direction de la Division Sivumuaqatigiit et la direction de la division d’accueil prennent part à sa résolution.

Étape cinq : Conclusion de l’affectation

  • La coordination des ressources humaines mène une entrevue de départ avec la participante ou le participant, en l’invitant à parler de ses impressions.
  • La ou le SPC rencontre l’employée ou l’employé qui revient à son poste d’attache pour mettre à jour son DRP et discuter de la suite de son perfectionnement professionnel et des autres prochaines étapes.
  • La ou le SPC travaille étroitement avec les membres du personnel occasionnel et nommé pour une période déterminée qui sont à la fin de leur dernière affectation pour qu’ils décrochent un emploi au GN en les aidant à rédiger leur CV, à se préparer pour les entrevues et à chercher un emploi, ainsi qu’en collaborant avec la coordination des ressources humaines pour connaitre les possibilités d’emploi.

DISPOSITIONS

Durée et fréquence

  • Les affectations dureront au minimum huit (8) mois et au maximum douze (12) mois.
  • La durée d’une affectation particulière ne peut pas dépasser douze (12) mois.
  • Une employée ou un employé a droit à un maximum de trois (3) affectations.
  • Les affectations se feront dans des milieux de travail du GN, dans la localité de l’employée ou de l’employé.

Indemnisation

  • EAI assignera un numéro de poste à EAI à chaque participante ou participant et assumera toutes les rémunérations durant les affectations.
  • La participante ou le participant recevra pendant son placement le même salaire qu’à son poste d’attache ainsi que toute augmentation à laquelle elle ou il aurait droit. Le personnel occasionnel recevra aussi son salaire habituel.
  • Le personnel permanent retournera à son poste d’attache à la fin de son affectation. Le personnel nommé pour une période déterminée retournera à son poste d’attache si sa période déterminée n’est pas terminée. Le personnel nommé pour une période déterminée dont la période est terminée et le personnel occasionnel perdront leur qualité de fonctionnaires s’ils n’ont pas obtenu un emploi au GN avant la fin de leur affectation. EAI et les SPC feront de leur mieux pour les aider à en décrocher un. 
  • Les ministères d’accueil défraieront les déplacements liés au travail.
  • EAI versera l’allocation au formateur aux superviseures et superviseurs admissibles, conformément à la politique sur l’allocation au formateur, directive 315 du Manuel des ressources humaines.
  • Le ministère d’attache peut remplacer l’employée ou l’employé permanent ou nommé pour une période déterminée par un autre membre du personnel inuit, mais le premier doit pouvoir retourner à son poste à la fin de son affectation.

Entente entre les parties

Pour chaque affectation, une entente sera conclue entre la participante ou le participant, le ministère d’attache, le ministère d’accueil (ou la division, si l’affectation a lieu dans le ministère d’attache) et EAI. Cette entente décrit les particularités, les attentes et les rôles et responsabilités précis associés au placement.

Annexes

A. Entente sur l’enrichissement professionnel
B. Liste de vérification