Employés

You are here

Les résidents sont notre priorité absolue, affirment les premiers ministres des territoires dans la nouvelle Vision panterritoriale en vue d’un développement durable

22 septembre 2017 

Communiqué de presse :

Les résidents sont notre priorité absolue, affirment les premiers ministres des territoires dans la nouvelle Vision panterritoriale en vue d’un développement durable

Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), Whitehorse (Yukon) et Iqaluit (Nunavut), le 22 septembre 2017 – Les premiers ministres des Territoires du Nord-Ouest, M. Bob McLeod, du Yukon, M. Sandy Silver, et du Nunavut, M. Peter Taptuna ont publié aujourd’hui le document Vision panterritoriale en vue d’un développement durable. Dans ce document, ils affirment que les résidents des territoires méritent d’avoir droit aux mêmes aspirations, pour eux-mêmes et pour leur famille, que les autres Canadiens, notamment en ce qui a trait à la santé, à une éducation de grande qualité, et à des emplois stables pour la classe moyenne.

Les trois premiers ministres travaillent ensemble à favoriser un développement à long terme des économies du Nord fondé sur la mise en valeur responsable des ressources, la création d’emplois et la diversification économique, et à investir dans les infrastructures de transports, d’énergie, et de communications, ainsi qu’en innovation.

L’un des principes clés de la Vision panterritoriale est de s’assurer que les habitants du Nord aient les outils et les pouvoirs nécessaires pour gérer leurs propres affaires et prendre des décisions sur l’avenir du Nord, offrant ainsi une occasion importante de faire progresser la réconciliation avec les peuples autochtones.

Les premiers ministres assumeront un rôle de leadership en travaillant avec le gouvernement fédéral, les organisations et les gouvernements autochtones territoriaux et les intervenants concernés pour réaliser leur vision d’un développement économique durable pour tous les résidents des trois territoires, et participeront à la rédaction du cadre stratégique pour l’Arctique du gouvernement fédéral.

Citations

« Une vision et des priorités claires qui appuient le développement social et économique des trois territoires canadiens sont la seule façon de garantir que les résidents du Nord puissent jouir des mêmes avantages et occasions dont jouissent tous les autres Canadiens. Notre vision commune doit être la pierre angulaire d’un cadre stratégique pour l’Arctique qui tienne véritablement compte des besoins et des priorités des résidents du Nord. »

- Bob McLeod, premier ministre des Territoires du Nord-Ouest

« Le développement responsable est crucial pour les peuples du Nord, et les trois territoires se serrent les coudes pour faire progresser la gérance environnementale main dans la main avec la croissance économique durable. Nous savons que les connaissances autochtones sont essentielles au développement du mieux-être et de l’économie nordiques, et nous adoptons une approche équilibrée pour garantir à nos résidents la même qualité de vie que celle des autres Canadiens. »

- Peter Taptuna, premier ministre du Nunavut

« Les collectivités du Nord font face aux mêmes défis économiques – tout particulièrement celui de l’accès à des occasions équitables qui amélioreraient la qualité de vie des résidents et avantageraient nos économies. Je suis fier de me joindre aux autres premiers ministres du Nord pour défendre les besoins des résidents du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut – et je crois que notre vision commune servira à jeter les bases d’un Nord plus prospère. »

- Sandy Silver, premier ministre du Yukon

Faits en bref

  • Aux Territoires du Nord-Ouest, le secteur des ressources représente près de 40 % du PIB. En comparaison, le tourisme y contribue à hauteur de 3,5 % et les pêches, à hauteur de 0,01 %.
  • Les Autochtones représentent environ la moitié de tous les résidents des TNO, et la majorité de la population de 29 des 33 collectivités du territoire.
  • Au Yukon, le secteur des ressources représente 10,1 % du PIB. Le secteur de la construction contribue à hauteur de 8,5 %, et la part du tourisme est estimée à 3,9 % du PIB (données de 2014).
  • La population du Yukon est actuellement de 38 300 personnes; on estime que les Autochtones comptent pour 23 % des résidents. Avec 29 634 habitants, Whitehorse est la collectivité la plus peuplée du territoire; avec 54 personnes, la plus petite collectivité yukonnaise est Destruction Bay.
  • Avec un âge médian de 22 ans, le Nunavut a la population la plus jeune du Canada. La population du Nunavut a également la croissance la plus forte : en 2015, sa population était d’un peu plus de 36 700 personnes, comparativement à 26 000 en 2001. Les Inuits représentent 85 % de la population et forment le socle culturel du territoire. Le Nunavut a une superficie de deux millions de kilomètres carrés, s’étendant au nord et à l’ouest de la baie d’Hudson, du nord de la limite forestière au pôle Nord.
  • La taille des 25 collectivités du Nunavut va de la plus petite, Grise Fiord, 163 habitants, à Iqaluit, la capitale, 7 542 habitants.
  • Les trois ordres de gouvernement (fédéral, territorial, et municipal) constituent le principal employeur du territoire. De nouveaux emplois font rapidement leur apparition dans les secteurs minier et de la mise en valeur des ressources. Les secteurs du tourisme, des pêches, et de l’art inuit sont également animés d’une croissance marquée. Pour atteindre son plein potentiel économique, le Nunavut devra notamment améliorer ses infrastructures.

Demandes de renseignements des médias :

Charlotte Digness
Coordonnatrice des médias et des communications
Ministère de l’Exécutif et des Affaires autochtones
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Courriel : charlotte_digness@gov.nt.ca
Tél. : 867-767-9104, poste 11092

Yasmina Pepa
Chef des affaires publiques
Bureau du premier ministre Taptuna
Gouvernement du Nunavut
Courriel : ypepa@gov.nu.ca
Tél. : 867-222-0961

Sunny Patch
Bureau du Conseil des ministres
Gouvernement du Yukon
867-393-7478
sunny.patch@gov.yk.ca

 

 

VISION PANTERRITORIALE EN VUE D’UN DÉVELOPPEMENT DURABLE

La population du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon est notre priorité numéro un, et notre ressource la plus importante. En tant que premiers ministres, nous sommes déterminés à assumer un rôle de leadership en travaillant avec le gouvernement fédéral, les organisations et les gouvernements autochtones territoriaux, et les intervenants à fournir à nos résidents toutes les occasions de succès économique et une qualité de vie élevée. Tous les habitants du Nord méritent de connaître le bien-être et le dynamisme collectifs qui caractérisent les Canadiens. Le développement et la diversification économiques sont essentiels à l’atteinte de cet objectif.

PRINCIPES

  • Les territoires s’uniront pour créer un développement durable à long terme des économies nordiques.
  • Les gouvernements et les organisations autochtones font partie intégrante de l’avenir économique des territoires.
  • Les habitants du Nord doivent avoir les outils et les pouvoirs nécessaires pour gérer leurs propres affaires et prendre des décisions sur l’avenir du Nord.
  • La population des territoires a les possibilités de renforcer son autonomie, de vivre dans des collectivités autonomes, saines, vibrantes et prospères, et de développer ses capacités afin d’atteindre son plein potentiel.
  • Les responsabilités sociales et environnementales sont intégrées à nos régimes réglementaires territoriaux et soutiennent toutes nos décisions en matière de développement économique.

Développement des ressources

Un développement des ressources et une création d’emplois responsables et durables sont les pierres d’assise des économies territoriales. La propriété, l’investissement et la participation autochtones dans l’industrie des ressources sont la clé de la réussite de ce secteur. Les projets de ressources fournissent des possibilités d’éducation, de formation et d’emploi dans les collectivités, ainsi que de participation directe des Autochtones au développement d’entreprises d’approvisionnement et de services.

Nous sommes bien placés pour stimuler l’innovation dans l’extraction des ressources dans les climats froids. Alors que nous travaillons à exploiter nos ressources de manière responsable, nous continuerons à collaborer avec les gouvernements et les organisations autochtones, le gouvernement fédéral et les partenaires industriels à développer nos économies de façon durable et responsable. Par ce travail, nous nous assurerons également que les avantages du développement améliorent la qualité de vie de nos citoyens et continuerons à protéger l’environnement pour les générations futures. Les territoires sont riches en ressources naturelles essentielles aux technologies qui soutiennent l’économie verte en expansion.

Diversification économique

La diversification est un facteur essentiel du succès des économies durables. Dans leurs différentes régions, les territoires abritent des secteurs nouveaux et établis comme le tourisme, les économies traditionnelles, l’agriculture, le cinéma, les médias numériques, l’artisanat, la foresterie, la fabrication, les technologies de l’information et la pêche commerciale.

Un partenariat avec les gouvernements et les organisations autochtones, l’industrie et le gouvernement fédéral renforcera la diversification économique des territoires, conciliera les intérêts, et garantira une meilleure répartition des avantages entre les territoires et à l’intérieur de ceux-ci. Les territoires s’efforceront de renforcer les infrastructures existantes et d’en créer de nouvelles, d’augmenter les ressources en éducation, et de constituer des partenariats novateurs afin d’offrir des services de mentorat de pointe dans les domaines commerciaux et entrepreneuriaux, et de favoriser ainsi de nouvelles possibilités d’affaires et d’emploi.

Infrastructures

Les investissements importants dans les corridors de transport du Nord, dont les routes, les ports, les aéroports et les chemins de fer, créeront des possibilités économiques dans le Nord. Le développement de solutions de remplacement propres et abordables en matière de production d’électricité, et le raccordement aux réseaux électriques réduiront ce qu’il en coûte pour vivre et faire des affaires dans le Nord, et augmenteront les investissements dans les territoires.

Le potentiel en ressources et l’expansion de la souveraineté dans le Nord font du développement du Nord une question d’intérêt national. Les investissements fédéraux dans les infrastructures nordiques stimuleront les investissements du secteur privé, et maximiseront les possibilités d’exploration et de développement.

Relier les collectivités grâce à une infrastructure de télécommunications est d’une importance capitale pour soutenir l’innovation et le développement technologique, favoriser la prospérité et augmenter le bien-être des citoyens vivant dans les régions éloignées.

Innovation

La recherche, l’innovation et la commercialisation, en particulier par l’entremise de l’entrepreneuriat, renforceront et diversifieront les économies des territoires. Les collectivités et les industries du Nord dépendent du diesel comme principale source d’énergie et de chaleur. De nouvelles technologies novatrices et des installations énergétiques modernisées fourniront des sources d’énergie de rechange pour les collectivités et les industries, dont les options de production d’énergie sont limitées.

L’adoption de technologies renouvelables et novatrices diminuera le recours à des sources de combustible à grande intensité carbonique par les collectivités et les industries, et fera progresser notre développement durable et écologiquement responsable. Des solutions novatrices en matière d’énergie et de chauffage, ainsi que les pratiques responsables des industries, joueront un rôle important dans l’avenir du Nord. Les partenariats entre tous les ordres de gouvernements et avec le secteur privé créeront ces solutions novatrices, et permettront au Nord de prospérer.