Employés

You are here

Legislative Counsel

Groups: 
Justice
Collectivité: 
Iqaluit
Numéro de référence: 
05-503774
Type d’emploi: 
indéterminé
Statut syndical: 
Ce poste n’est pas régi par la convention du Syndicat des employés du Nunavut
Salaire: 
108 422 $ à 145 451 $ (selon l’expérience)
Indemnité de vie dans le Nord: 
15,016.00 per annum
Un logement subventionné du personnel est prévu pour ce poste
Closing Date: 
03 novembre 2017

Il s’agit d’un poste de nature délicate et une vérification du casier judiciaire jugée acceptable est requise.

Ce poste est ouvert à tous.

Relevant du directeur de la division législative, le conseiller législatif (conseiller) soutient et assiste les ministères au cours du processus législatif. De plus, le conseiller conseille et fournit des services de rédaction des lois aux ministères du gouvernement du Nunavut, à l’Assemblée législative et à ses membres. Les projets de loi et les règlements ébauchés par le conseiller législatif deviendront loi et, par conséquent, auront des retombées importantes sur les membres du public et du gouvernement. Le titulaire du poste fournira également des conseils et des avis juridiques en matière de rédaction, de processus législatifs et règlementaires, de procédures parlementaires et d’interprétation des lois. Le titulaire du poste fait partie d’une équipe qui compte d’autres conseillers législatifs, deux interprètes juridiques, un en inuktitut et un en français, ainsi que l’éditeur officiel du Nunavut. Le conseiller travaille avec des cadres supérieurs, y compris des sous-ministres et des ministres, et rédige des nominations légales, en plus de fournir de solides avis juridiques concernant de telles nominations.

Le Nunavut est un territoire extraordinaire où pratiquer le droit. C’est la patrie des Inuits et sa gouvernance, ses lois et sa culture reflètent cette réalité. C’est une entité juridique unique, un territoire créé en vertu de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut. Parmi tous les territoires et provinces du Canada, le Nunavut est le seul dont la majorité des habitants sont autochtones et où le français et l’anglais sont des langues minoritaires. Au Nunavut, plusieurs questions qui n’ont jamais été envisagées auparavant au Canada sont soulevées. Des questions qui exigent de la créativité et une approche axée sur les solutions.

Le candidat retenu doit être dument autorisé à pratiquer le droit au Nunavut. Par conséquent, tout candidat doit posséder un baccalauréat en droit commun (Common Law) d’une université canadienne reconnue ou un certificat de compétence de la part du Comité national sur les équivalences des diplômes de droit, en plus d’être un membre en règle du Barreau du Nunavut ou posséder les qualifications nécessaires pour y être admis dans un temps raisonnable. Le conseiller juridique doit être en mesure de rédiger des lois, une compétence qui s’acquière normalement en ayant travaillé comme rédacteur juridique ou en ayant participé à un programme de rédaction juridique, ou les deux. D’autre part, il est possible d’avoir acquis cette habileté grâce à une combinaison d’éducation et d’expérience différente, comme une grande expérience en interprétation des lois, la rédaction d’autres instruments juridiques complexes ou la prestation d’instructions de rédaction. Le conseiller juridique doit posséder une excellente maitrise de l’anglais, tant à l’oral qu’à l’écrit, en plus d’une grande aptitude à travailler en tant que membre d’équipe solidaire dans un milieu de travail interculturel. Le candidat idéal fera montre d’un excellent jugement et de grandes compétences en relations interpersonnelles.  La capacité de communiquer en inuktitut est considérée comme un atout. Ceci permettrait au titulaire du poste d’expliquer les questions juridiques à des ministres et des cadres gouvernementaux multilingues.

La connaissance de la langue, des collectivités, de la culture et du territoire inuit en plus de l’Inuit Qaujimajatugangit constitue un atout.

La maitrise de plus d’une des langues officielles du Nunavut est un atout et le titulaire du poste pourrait être admissible à une prime au bilinguisme de 1 500 $ par année.

Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir des vacances à venir.

  • Le gouvernement du Nunavut souscrit au principe d’un effectif plus représentatif afin de mieux comprendre les besoins des Nunavummiut et de mieux les servir. La priorité est accordée aux bénéficiaires de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut.
  • Les candidats qui désirent profiter de la politique de priorité d’embauchage du Nunavut doivent clairement indiquer qu’ils y sont admissibles.
  • Pour certains postes, l’embauche est permise sous réserve que s’il existe un casier judiciaire, il soit jugé acceptable. Le fait de posséder un casier judiciaire n’élimine pas d’emblée l’étude du dossier d’un candidat.
  • Vous pouvez obtenir les descriptions de poste par télécopieur ou courrier électronique ou sur le site Web.
  • Nous communiquerons uniquement avec les candidats retenus pour une entrevue.
Contact: 
Ministère des Finances (Iqaluit)

Gouvernement du Nunavut
C. P. 1000, succursale 430, Iqaluit (Nunavut) X0A 0H0
Téléphone : 867 975-6222
Sans frais : 1 888 668-9993
Télécopieur : 867 975-6220
Courriel : gnhr@gov.nu.ca
www.gov.nu.ca/finance