Employés

You are here

Étape 7: Financement de l’entreprise

 

Introduction
Démarrer du bon pied
Sept étapes pour aider à démarrer votre entreprise

1. Évaluation honnête de vos capacités
2. Identification des clients potentiels
3. Mise en place d’un réseau de soutien
4. Création officielle
5. Installations et personnel
6. Rédaction d’un plan d’affaires
7. Financement de l’entreprise

Fonctionnement à long terme
Annexes
Coordonnées
Faits intéressants

 

Étape 7: Financement de l’entreprise

 

Sources de financement :

Aurez-vous besoin d’emprunter de l’argent pour démarrer votre entreprise ? C’est le cas de la plupart des nouveaux propriétaires d’entreprise. Ils s’adressent aux banques, aux coopératives d’épargne et de crédit et à d’autres institutions financières pour obtenir un prêt ou une marge de crédit. Au Nunavut, où il n’y a que quelques banques dans les centres régionaux, le gouvernement et les organisations inuit offrent également des services de prêt, et dans certaines circonstances, peuvent fournir à une nouvelle entreprise une petite contribution financière qui n’a pas à être remboursée.

Aucun prêteur ne fournira tout l’argent dont vous avez besoin. Vous devrez également montrer que vous êtes prêt à risquer votre propre argent. Cet argent proviendra de vos épargnes personnelles, ou de l’argent que des amis ou des membres de la famille sont en mesure de vous prêter. Certains nouveaux propriétaires d’entreprise conservent leur emploi régulier et travaillent pour quelqu’un d’autre afin de ne pas retirer dès le départ un salaire de leur nouvelle entreprise. Ils peuvent même utiliser leurs revenus provenant d’un emploi régulier pour subventionner leur nouvelle entreprise.

 

La plupart des prêteurs cherchent un investissement sûr

Les établissements de crédit font des profits en chargeant des intérêts sur leurs prêts. Ils veulent donc être sûrs que l’emprunteur sera en mesure de rembourser la somme prêtée. Ils examineront vos antécédents de crédit – avez-vous remboursé des prêts dans le passé ? Ils voudront examiner votre plan d’affaires avant d’approuver un prêt.

 

Voici quelques autres considérations :

  • Avez-vous une bonne réputation au sein de la collectivité ?
  • Serez-vous capable de rembourser le prêt ? Le prêteur voudra connaître vos revenus et vos liquidités actuelles et projetées.
  • Quel montant souhaitez-vous emprunter ? La demande de prêt est-elle réaliste par rapport à vos liquidités projetées ?
  • Quelle garantie pouvez-vous offrir pour garantir le prêt ? Vous devez habituellement montrer que vous pouvez fournir entre 10 % et 30 % du capital.
  • Combien investissez-vous ?

 

Atii !

Le gouvernement fédéral et le gouvernement du Nunavut ainsi que diverses organisations inuit offrent des programmes d’aide financière pour les entreprises inuit et les entreprises détenues par des résidents du Nunavut. L’annexe D fournit des détails au sujet de certains de ces programmes.

 

L’importance des épargnes

Lorsqu’on demande aux gens d’affaires des collectivités du Nunavut de noter les principaux problèmes auxquels ils sont confrontés, ils inscrivent presque toujours « l’accès aux capitaux ». Qu’entend-t-on par capital, et d’où vient-il ? Le mot capital est l’expression utilisée dans « l’économie monétaire » pour désigner l’argent dont une entreprise a besoin pour démarrer et croître.

Il y a seulement trois sources de capital : les prêts, les contributions et les épargnes. Les prêts sont difficiles à obtenir, doivent être remboursés dans les délais prévus, et ils ne pourront jamais fournir la totalité du capital dont a besoin une entreprise.

Les contributions provenant d’organisations gouvernementales ou inuit sont généralement versées une seule fois, et pour de petites sommes d’argent qui peuvent être utilisées uniquement à des fins précises. Les économies, d’autre part, sont composées de votre propre argent, que vous pouvez utiliser comme bon vous semble. Il s’agit de la source la plus importante de capitaux pour votre entreprise.

 

Comment générer des épargnes ?

En affaires, les épargnes sont générées en réalisant un profit – le solde de vos revenus provenant des ventes après paiement de la main-d’œuvre (votre salaire) et les coûts de production (matériaux et dépenses d’exploitation). La plupart de vos profits doivent être mis de côté et conservés pour fournir le capital dont aura besoin votre entreprise pour croitre, ou traverser des moments plus difficiles en cas de ralentissement des ventes ou de dépenses imprévues.

Dans l’économie traditionnelle, ce que vous gagnez ou récoltez est presque toujours consommé rapidement. Toutefois, dans l’économie monétaire l’utilisation immédiate de votre argent est désignée sous l’appellation « au jour le jour », et il est impossible d’exploiter une entreprise de cette manière. Vous devez mettre un peu d’argent de côté pour survivre. Vous avez toujours besoin de capital.

 

Atii !

Voici quelques concepts que vous devez comprendre lorsque vous pensez au financement de votre entreprise.  

Le fonds de roulement désigne l’argent utilisé pour le fonctionnement quotidien de votre entreprise. La plupart des entreprises utilisent une marge de crédit bancaire à cette fin.

La dette désigne l’argent que votre entreprise doit à des tiers. (N’oubliez pas que la dette comprend également les frais d’intérêt sur la dette).

La valeur nette représente la valeur de votre entreprise après le paiement de toutes les dettes. Cela comprend l’actif de l’entreprise et l’argent gagné et épargné au fil des ans par votre entreprise.

Le levier financier désigne la capacité de votre entreprise à utiliser sa valeur nette afin d’obtenir du financement supplémentaire. L’utilisation du levier financier pour financer votre entreprise ou vos biens personnels se fait au risque de perdre l’une des deux ou même les deux si votre entreprise se solde par un échec – faites preuve de prudence, et faites bien vos devoirs !