Employés

You are here

Se réinstaller ou déménager au Nunavut

Les collectivités du Nunavut sont uniques, différentes et isolées. Elles peuvent être des centres administratifs et de transport achalandé ou encore de petits hameaux comptant moins de cinq cents personnes.

 

Des milliers de kilomètres séparent généralement les collectivités du Nunavut, sans route pour les relier les unes aux autres ou au Sud du Canada. On les atteint plutôt par transport aérien et par bateau; l’accès maritime étant limité à la courte saison estivale.

 

Le 1er avril 1999, le Nunavut est officiellement devenu un territoire en vertu de la Loi sur le Nunavut et de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut. Le Nunavut est le territoire traditionnel des Inuits. Le mot Nunavut signifie « notre terre » en inuktitut. 

 

Le territoire compte environ trois millions de kilomètres carrés de toundra, d’océan, et de glace, couvrant trois fuseaux horaires. Cependant, sa population n’est que d’environ 36 000 personnes (recensement de 2016), dont environ 85 %sont Inuits.

 

Les langues officielles du Nunavut sont l’inuktut (inuktitut et inuinnaqtun), l’anglais et le français. 

 

Le territoire est formé de trois régions principales, soit Kitikmeot (ouest du Nunavut), Kivalliq (centre du Nunavut), et Qikiqtani (est du Nunavut). Chaque région possède son propre bureau des Opérations scolaires régionales. De plus, la Commission scolaire francophone du Nunavut (CSFN) est située à Iqaluit.

 

Foire aux questions