Employés

You are here

Le Nunavut adopte une loi progressiste, la Loi sur la collaboration en matière de réduction de la pauvreté.

15 mai 2013

Communiqué de presse

Pour publication immédiate

Le Nunavut adopte une loi progressiste, la Loi sur la collaboration en matière de réduction de la pauvreté.

IQALUIT, Nunavut (le 15 mai 2013) – À la suite de près de trois années de sensibilisation du public, y compris des collectivités, des organisations inuit, du secteur privé et du gouvernement, l’Assemblée législative du Nunavut a adopté le projet de loi no 59, la Loi sur la collaboration en matière de réduction de la pauvreté, une approche progressiste d’élaboration de politique inclusive visant la réduction de la pauvreté.

« La réduction de la pauvreté est une priorité de Tamapta et la mise en oeuvre de la Loi sur la collaboration en matière de réduction de la pauvreté était un engagement de mon gouvernement », a déclaré la première ministre Eva Aariak. « Je suis très heureuse que l’Assemblée législative ait adopté cette loi. C’est très important que le travail qui doit s’effectuer pour réduire la pauvreté s’étende au-delà du mandat d’un seul gouvernement. »

La Loi sur la collaboration en matière de réduction de la pauvreté stipule que le gouvernement du Nunavut doit :

participer en tant que partenaire de Nunavut Tunngavik Inc., des organisations inuit, d’autres gouvernements, des organisations non gouvernementales et des entreprises, à la Table ronde du Nunavut sur la réduction de la pauvreté en vue de mettre en oeuvre le Plan Makimaniq et le plan quinquennal sur la réduction de la pauvreté d’une façon compatible avec le chapitre 32 de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut.

« Cette Loi veille à ce que le gouvernement travaille en collaboration avec d’autres partenaires pour produire un plan d’action à long terme de réduction de la pauvreté », de dire Monica Ell, la ministre des Services à la famille. « Nous reconnaissons que pour réduire la pauvreté, nous devons travailler en partenariat. Tout le monde a un rôle à jouer. »

La loi a reçu le soutien unanime de l’Assemblée législative du Nunavut.

###

Renseignements pour les médias :

Andres Ibanez

Spécialiste en communications

Ministère des Services à la famille

867 975-7821

aibanez@gov.nu.ca