Employés

You are here

Tuberculose : le premier ministre Joe Savikataaq répond aux excuses du gouvernement fédéral

08 mars 2019 

Déclaration

Tuberculose : le premier ministre Joe Savikataaq répond aux excuses du gouvernement fédéral

Le premier ministre Joe Savikataaq a fait la déclaration suivante aujourd’hui :

« Pour le peuple inuit, la tuberculose aura laissé derrière elle des générations marquées par la douleur, les traumatismes et le deuil. Au Nunavut, presque chaque famille a été affectée par le traitement imposé par le gouvernement fédéral aux patients inuits atteints de tuberculose dans les années 1940, 1950 et 1960.

Le simple fait qu’un si grand nombre de nos proches soient décédés seuls et n’aient jamais été rapatriés pour recevoir des adieux convenables constitue une plaie ouverte et reste inexcusable.

Au nom du gouvernement du Nunavut, je remercie le premier ministre pour ces excuses et pour l’admission de responsabilité du gouvernement fédéral. Il n’en demeure pas moins que les Inuits du Nunavut continuent de souffrir en raison de ce sombre pan de l’histoire et sont touchés de façon disproportionnée par la tuberculose.

Il est crucial que le gouvernement du Canada nous aide à éradiquer cette maladie sans tarder, en allouant davantage de fonds et de ressources pour les programmes de santé et le traitement, l’aménagement de logements adéquats, le bienêtre communautaire, la sensibilisation et l’intervention à la suite de traumatismes. Nous ne pouvons y arriver seuls : il faut travailler ensemble. »

###

Renseignements aux médias :

Cate Macleod
Attachée de presse
Bureau du premier ministre Savikataaq
867 975-5059
cmacleod@gov.nu.ca