Employés

You are here

Infirmière-conseil ou infirmier-conseil en santé communautaire

Localité: 
Kugluktuk
Référence: 
10-04-420-115LA
Type d’emploi: 
Salaire: 
99 743 $
Indemnité de vie dans le Nord: 
$22,042

Il s’agit d’un poste de nature très délicate. Aussi une vérification satisfaisante du casier judiciaire et de l’aptitude à travailler auprès de personnes vulnérables est requise.

Cette possibilité d’emploi s’adresse à tous les candidats admissibles.

L’infirmière-conseil ou l’infirmier-conseil en santé communautaire relève de la directrice ou du directeur de la catégorie d’emploi des professionnels et joue un rôle de direction en matière d’enjeux territoriaux se rapportant aux soins infirmiers communautaires. Plus précisément, la ou le titulaire de ce poste fournit orientation stratégique, vision et expertise en matière d’élaboration, de mise en œuvre et d’évaluation de normes et de programmes en soins infirmiers communautaires au Nunavut. La consultante ou le consultant travaille en collaboration avec les membres du bureau de l’infirmière-cheffe ou de l’infirmier-chef afin d’assurer le maintien de normes cliniques et d’une pratique infirmière de qualité. Pour y parvenir, la consultante ou le consultant met à contribution son expertise en leadership, en administration et en services cliniques de même qu’en planification stratégique pour les services d’infirmière ou d’infirmier en santé communautaire dispensés aux centres de santé communautaires de l’ensemble du territoire.

L’infirmière-conseil ou l’infirmier-conseil en santé communautaire a la responsabilité de surveiller et d’évaluer continuellement le programme de soins infirmiers communautaires afin de faire en sorte que des soins sécuritaires, efficaces et adéquats soient offerts aux clients du territoire, en se fondant sur un cadre de soins de santé primaires de qualité, axé sur la clientèle. Pour réussir, la personne titulaire de ce poste doit travailler en collaboration étroite avec l’équipe de gestion du bureau de l’infirmière-cheffe ou de l’infirmier-chef, les directrices ou les directeurs des programmes de santé, les directrices régionales ou les directeurs régionaux de même qu’avec la sous-ministre adjointe ou le sous-ministre adjoint des opérations. La consultante ou le consultant doit diriger une vaste gamme de professionnels de la santé ou collaborer avec eux pour veiller à ce que les services de soins infirmiers communautaires soient intégrés, coordonnés, axés sur la clientèle et culturellement adaptés, et à ce qu’ils soient dispensés de manière efficace. Elle ou il fait preuve de leadership en soins infirmiers avancés pour les programmes ou les services de soins infirmiers communautaires au Nunavut, en plus de soutenir un système de soins de santé primaires intégré et organisé. Par ailleurs, elle ou il dirige la planification, la supervision, la mise en œuvre et la révision des programmes, des politiques cliniques et des normes en matière de soins infirmiers communautaires, puis offre des services de leadership administratif et clinique au programme d’infirmières et d’infirmiers en santé communautaire. Et améliore les liens de communication avec la profession infirmière du Nunavut ainsi qu’entre le ministère et la profession. La ou le titulaire de ce poste collabore avec les instructrices ou les instructeurs en soins infirmiers pour rehausser la préparation scolaire des futures candidates ou des futurs candidats en soins infirmiers ainsi que les occasions de perfectionnement professionnel permanentes du personnel infirmier. Elle ou il maintient également ses compétences cliniques en tant qu’infirmière ou infirmier en santé communautaire afin d’être en mesure de faire partie de l’équipe à déploiement rapide sous l’égide de l’infirmière-cheffe ou de l’infirmier-chef, puis respecte, adapte et intègre les valeurs sociétales

inuites à la pratique des infirmières ou infirmiers en santé communautaire et à la prestation des soins de santé.

De manière générale, ces connaissances, compétences et aptitudes s’acquièrent au moyen d’un diplôme universitaire de premier cycle en sciences infirmières. Les titulaires d’une maîtrise en soins infirmiers possèdent un atout. Les candidates ou les candidats doivent également posséder trois ans d’expérience à titre d’infirmière ou d’infirmier dans un lieu nordique ou éloigné au sein d’un milieu de soins de santé autochtone, posséder un permis d’exercice et être membres en règle de la RNANT/NU.

Les langues officielles du Nunavut sont l’inuktitut (l’inuinnaqtun), l’anglais et le français. La maitrise d’au moins deux des langues officielles du Nunavut est un atout. La connaissance de la langue inuite, des collectivités, de la culture et du territoire des Inuits, et de l’Inuit Qaujimajatuqangit constitue un atout.

 

Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir de futurs postes vacants.

Si vous souhaitez postuler à cet emploi, veuillez acheminer une lettre de motivation accompagnée de votre CV par courriel à nunavutnurses@gov.nu.ca.Veuillez inclure le numéro de référence dans l’objet de votre courriel.

  • Le gouvernement du Nunavut s’engage à ce que sa main-d’œuvre reflète la population nunavoise afin de bien comprendre et satisfaire les besoins de celle-ci. La priorité sera accordée aux Inuites et Inuits du Nunavut. Quiconque désire profiter de la politique de priorité d’embauche du Nunavut doit explicitement indiquer son admissibilité à celle-ci.
  • L’embauche à certains postes nécessite une vérification du casier judiciaire satisfaisante. Le fait de posséder un casier judiciaire n’exclut pas nécessairement la prise en compte d’une candidature.
  • Les candidates et candidats peuvent envoyer leur CV dans la langue officielle de leur choix.
  • Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir de futurs postes vacants.
  • Il est possible d’obtenir la description de tâches par télécopieur, par courriel ou sur le site web.
  • Seules les personnes invitées à une entrevue seront contactées.
Contact: 
Expiry Options: 
Jusqu’à ce que le poste soit comblé