You are here

Humans of The Arctic

Jaydin's Story

Je m’appelle Jaydin Nungaq; je suis coordonnateur des relations avec les jeunes au ministère des Services à la famille. Avec mes collègues, je travaille à développer des programmes pour les jeunes. Bien que le type de programmes que nous réalisons ne soit pas limité, notre objectif est de respecter les valeurs sociétales inuites et d’assurer que nos intentions sont bonnes. Notre camp jeunesse est un bon exemple de réussite par le passé. L’été dernier, mon collègue Max Joy et moi avons créé un camp que nous avons appelé Inspire Week. Nous avons accueilli 40 jeunes, âgés de 6 à 12 ans, qui ensemble ont participé à des activités amusantes dont l’objectif principal était l’établissement de relations saines, les compétences en matière de collaboration et la célébration de nos différences. Les participants au camp Inspire Week ont bénéficié de rafraîchissements, de collations et de dîners. Nous avons passé trois heures par jour à explorer la région du parc Sylvia Grinnell avec les enfants. Il ne s’agit là que d’un seul exemple du type de programme que nous aimons inclure dans notre travail.

Les résidents du Nunavut doivent établir de véritables rapports dans leurs communications avec les jeunes. Il faut que les gens adoptent une approche cohérente et que les programmes qu’ils offrent aux jeunes, tant à l’école qu’à l’extérieur de l’école, reposent sur de bons fondements ou une bonne base. Il faut faire preuve de bonnes intentions et de cohérence afin de maintenir l’efficacité des programmes ou des ateliers, ainsi que lors de la revendication en faveur de la santé mentale de façon générale. Le thème de la santé mentale est évoqué tous les jours dans le travail que je fais pour le ministère des Services à la famille. J’ai l’impression que la santé mentale représente un lourd fardeau pour le ministère des Services à la famille et pour les travailleurs sociaux du Nunavut. Je dois me préoccuper non seulement de la santé mentale de mes clients, mais aussi de la mienne.

Quand j’étais au secondaire, des représentants de l’organisme Embrace Life Council sont venus faire une présentation à l’école et nous ont parlé des ateliers importants qu’ils avaient offerts par le passé. Je me souviens de la Journée Bell Cause pour la cause à laquelle j’ai participé. Je crois que les organisateurs d’événements tels que la Journée Bell Cause pour la cause font un excellent travail pour reconnaître les problèmes de stigmatisation qui existent, mais je pense aussi que nous avons besoin d’un plus grand nombre d’ateliers et de programmes sur les bonnes intentions. Nous devons poursuivre notre travail sur l’établissement d’un processus uniforme en matière de santé mentale pour améliorer la situation au Nunavut.

Pendant toutes mes années à l’école secondaire, j’ai eu de la difficulté à trouver un moyen de m’exprimer et à me libérer d’un énorme poids mental tout en allant à l’école et en essayant d’apprendre. À mon avis, le soutien par les pairs a des répercussions énormes sur les jeunes qui grandissent; pour ma part, ça a été le cas. Ayant grandi comme un homme inuit à Iqaluit, au Nunavut, et voyant où j’en suis aujourd’hui, j’ai l’impression, en me fondant sur ma propre expérience, que nous avons besoin d’une plus grande liberté d’expression dans un plus grand nombre d’arts pour faire progresser les enfants, pour les faire sortir des sentiers battus et pour qu’ils essaient de nouvelles choses. Il faut affirmer l’identité des Inuits et ce que notre peuple est capable d’accomplir. Voilà mon point de vue sur le sujet. Il doit y avoir une plus grande

ouverture et une meilleure disponibilité pour que nous nous sentions libres de faire ce qui nous plaît.

To access Mental Health Services: Call or visit your local health centre to book an appointment.

Help Lines
Kamatsiaqtut Help Line  
1-867-979-3333
or toll-free 1-800-265-3333

Kids Help Phone
1-800-668-6868 (24 hours).
Text "TALK" to 686868 to reach a counsellor

Crisis Services Canada  
or text/call 1-833-456-4566

email: Healing by Talking 
or call 1-867-975-5367 for intake

NWT Crisis Line:
1-800-661-0844 (9 p.m. -1 a.m. ET)

Mental Health Links:


Embrace Life Council
Iqaluit Mental Health – phone counselling available at 1-867-975-5999
Mental Health Commission
Canadian Mental Health Association
Canadian Association for Mental Illness and Mental Health
Centre for Addictions and Mental Health
Government of Nunavut Foster Care

If you want to see more stories, check here:

Annie’s Story
Anna's Story

Stories from Women of The Arctic