Employés

You are here

COVID-19 Mise à jour du ministère de la Santé

21 mai 2020 

Mise à jour du ministère de la Santé - 21 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, je suis heureux de faire quelques annonces aujourd’hui. La première est que Rankin Inlet a maintenant la capacité de procéder à des tests si un cas positif est confirmé dans le territoire. J’aimerais saluer le travail du personnel médical et de laboratoire, en particulier Matt Stacey et la Dre Jasmine Pawa, qui ont travaillé d’arrachepied pour se familiariser avec l’appareil GeneXpert et pour s’assurer qu’il fonctionne de manière sécuritaire, efficace et précise. Le fait d’avoir cet appareil en état de marche représente un pas en avant important pour le Nunavut, car cela nous permet d’acquérir une capacité diagnostique fiable et efficace dans le territoire. Ajouté au fait que nous n’avons aucun cas confirmé de COVID-19 dans le territoire, il nous est possible d’affirmer que nous avons atteint deux de nos trois conditions. Bien que la situation dans le sud du Canada continuera d’influencer notre approche à venir, nous sommes à présent dans une meilleure position. Cela nous permettra de relâcher certaines restrictions imposées dans le territoire.

J’ai une autre nouvelle que je souhaite partager avec vous. À l’avenir, les voyageurs pour soins médicaux qui reçoivent des traitements à Yellowknife n’auront plus à se soumettre à une période d’isolement de 14 jours et pourront par conséquent rentrer directement à la maison. Cette décision fut prise en consultation avec les Territoires du Nord-Ouest, et elle est subordonnée au fait qu’il n’y ait aucun cas actif de COVID-19 dans les TNO. Veuillez noter que ceci ne s’applique qu’aux voyageurs pour soins médicaux et uniquement pour les traitements prodigués à Yellowknife. Tout voyageur pour soins médicaux qui doit quitter les Territoires du Nord-Ouest pour recevoir des traitements dans d’autres villes canadiennes devra se soumettre à la période d’isolement de 14 jours. Pour toutes les personnes en déplacement pour soins médicaux auxquelles cette nouvelle règle s’applique, et qui sont actuellement en quarantaine, nous nous efforçons de vous ramener à la maison le plus tôt possible.

Comme toujours, notre principal objectif est de préserver la sécurité, la santé et le bienêtre des Nunavummiuts. Je tiens à vous remercier tous pour votre patience, votre compréhension et votre soutien tandis que nous continuons de prendre soin de nos familles et de nos collectivités.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 21 mai

Déplacements pour raisons médicales

190

Personnes du public

86

Étudiantes/étudiants

0

Total

276


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

21 mai

39

22 mai

13

23 mai

14

24 mai

6

25 mai

31


 

 

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 21 mai, on compte 1 080 demandes de voyage, dont 838 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

916

84,8 %

Refusées

122

11,3 %

En attente

48

3,9 %

Total

1 080

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 19 mai 2020

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

19 mai

19

20 mai

27

21 mai

39

22 mai

12

23 mai

14


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 18 mai, on compte 1 039 demandes de voyage, dont 870 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

870

84,3 %

Refusées

121

11,9 %

En attente

48

3,9 %

Total

1 039

100 %


Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

 

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 14 mai 2020

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 13 mai

Déplacements pour soins médicaux

177

Public

95

Étudiantes/étudiants

0

Total

272


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

14 mai

23

15 mai

9

16 mai

12

17 mai

16

18 mai

54


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 12 mai, on compte 986 demandes de voyage, dont 759 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

831

84,3 %

Refusées

117

11,9 %

En attente

38

3,9 %

Total

986

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 11 mai 2020

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 10 mai

Déplacements pour soins médicaux

143

Public

112

Étudiantes/étudiants

0

Total

255


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

9 mai

25

10 mai

4

11 mai

67

12 mai

19

13 mai

6


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 10 mai, on compte 948 demandes de voyage, dont 728 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

796

84 %

Refusées

114

12 %

En attente

38

4 %

Total

948

100 %

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
     

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

 

Mise à jour du ministère de la Santé - 8 mai 2020

Compte rendu du ministre de la Santé :

Au début de l’année, l’Organisation mondiale de la Santé a annoncé que l’année 2020 serait l’Année des infirmières et des sagefemmes. Il s’agissait là d’une excellente occasion de célébrer le rôle important que les infirmières et les sagefemmes jouent dans la prestation des soins de santé à travers la planète.

Quelques mois plus tard, au beau milieu de cette pandémie, nous ne parlons plus simplement du rôle essentiel qu’elles ont pour nous garder en santé, nous en faisons véritablement l’expérience. Les infirmières (infirmiers) et les sagefemmes continuent de fournir des services de soins de santé essentiels dans notre territoire, dans notre pays et à travers le monde.

La semaine du 11 au 17 mai est reconnue comme étant la Semaine nationale des soins infirmiers. Nos infirmières et infirmiers travaillent sans relâche pour faire en sorte que les Nunavummiuts aient accès aux soins dont ils ont besoin. Je crois qu’il est important que nous profitions de cette occasion pour leur démontrer notre immense gratitude pour leur dévouement, et leur contribution à notre territoire. Le Nunavut compte plus de 300 infirmières et infirmiers qui jouent un rôle essentiel dans le développement et la prestation de programmes qui nous gardent en santé. En ces temps incertains, alors que le monde entier combat la COVID-19, nos infirmières sont aux premières lignes, offrant leurs services à ceux qui en ont le plus besoin. Cette pandémie a fait ressortir le courage de nos infirmières qui mettent leur propre santé à risque afin de protéger et de soigner les gens autour d’elles.

Durant cette Semaine nationale des soins infirmiers, et pourquoi pas durant toute cette Année des infirmières et des sagefemmes, accordez-nous la possibilité de tourner les projeteurs sur ce personnel essentiel de la santé. Ceci étant dit, notre gratitude à l’égard de vos services ne se restreint pas à une seule semaine ou une seule année. J’invite tous les Nunavummiuts à se joindre à moi pour démontrer notre appréciation constante à l’égard de votre constant dévouement au mieux-être notre territoire.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 7 mai

Déplacements pour soins médicaux

210

Public

141

Total

351


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

8 mai

15

9 mai

21

10 mai

4

11 mai

66

12 mai

19


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 7 mai, on compte 922 demandes de voyage, dont 708 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

773

83,8 %

Refusées

109

11,8 %

En attente

40

4,3 %

Total

922

100 %

 

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion. 

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.  Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 6 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Depuis la confirmation du fait que le cas de COVID-19 au Nunavut était un faux positif, nous avons pu constater de grandes manifestations de solidarité, de soutien et de fierté. Les restrictions supplémentaires à Pond Inlet ont été levées et j’espère que la municipalité se sent soulagée de savoir qu’elle est toujours sans cas de COVID.

C’est là une bonne nouvelle. En tant que territoire, nous avons très bien fait jusqu’à maintenant.

Par contre, nous ne pouvons pas laisser notre joie faire place à de la complaisance. Il est plus important que jamais de maintenir ces règles avec lesquelles nous sommes devenus familiers. La menace de la COVID-19 est toujours bien réelle et nous devons garder le cap.

  • Pratiquez l’éloignement social.
  • Évitez les contacts avec des personnes qui ne sont pas membres de votre maisonnée.
  • Limitez vos déplacements.
  • N’achetez que les produits dont votre maisonnée a besoin.
  • Et, bien sûr, lavez vos mains.

 

Aucune combinaison de mesures ne peut absolument nous prémunir de la COVID-19. Même si nous sommes heureux pour Pond Inlet, tous les Nunavummiuts doivent demeurer vigilants et prudents. Respectez les règles et encouragez vos amis, votre famille et vos voisins à faire de même.

Je tiens à remercier tous les Nunavummiuts pour leur patience, leur compréhension et leur coopération constantes. Nous passerons à travers cela ensemble!

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Voyages à l’extérieur du territoire à compter du 7 mai 2020 :

La décision du gouvernement du Nunavut de facturer 2 100 $ par personne et 1 050 $ additionnels pour chaque membre d’une même famille durant la période d’isolement obligatoire de 14 jours pour ceux et celles revenant dans le territoire a été infirmée.

Le gouvernement du Nunavut continuera de couvrir ces frais aussi longtemps que l’isolement obligatoire pour rentrer au Nunavut restera en vigueur.

Veuillez garder en tête que les voyages à l’extérieur du Nunavut sont déconseillés durant la pandémie de COVID-19.

 

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 5 mai

Déplacements pour soins médicaux

177

Public

137

Total

314

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

5 mai

22

6 mai

15

7 mai

24

8 mai

12

9 mai

21


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 5 mai, on compte 872 demandes de voyage, dont 667 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

727

83,4 %

Refusées

107

12,3 %

En attente

38

4,4 %

Total

872

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 4 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

À cette heure, je souhaite informer les Nunavummiuts que le résultat du test confirmant un cas de COVID-19 s’est avéré être un faux positif. Cela signifie que, malgré le fait que le premier résultat du test ait démontré une infection à la COVID-19, l’enquête et les tests ultérieurs ont démontré qu’il n’y avait aucune preuve d’infection à la COVID-19 à Pond Inlet.

Comme je l’ai déjà mentionné, aucun test de laboratoire n’est parfait. Il existe toujours un risque de faux positif ou de faux négatif. Lorsque nous interprétons les résultats et que nous décidons de la bonne marche à suivre, nous évaluons plusieurs éléments d’information. Le résultat des tests ne constitue qu’un seul de ces éléments. Nous visons toujours à rester du côté prudent des choses.

Les tests-diagnostics font partie d’un ensemble de mesures pour établir des cas d’infection à la COVID-19. Dans les circonstances, le test a fourni un résultat incorrect, mais le reste du système (infirmières de la santé publique, traçage des contacts, surveillance) n’a repéré aucun autre cas d’infection à la COVID-19.

Parmi les renseignements collectés à ce jour, mentionnons :

  • La personne impliquée n’est pas sortie de Pond Inlet depuis un bon moment.
  • Nous n’avons pas pu déterminer une exposition à la COVID-19.
  • Nous n’avons trouvé aucun autre cas de COVID-19 à Pond Inlet.
  • Nous n’avons remarqué aucune hausse significative d’infections respiratoires.
     

Par contre, les mesures additionnelles particulières prises à Pond Inlet à la suite du cas déclaré positif à la COVID-19 ont maintenant été levées. À compter de maintenant, les déplacements entre Pond Inlet et les autres municipalités peuvent reprendre, et les restrictions particulières visant les entreprises et les services de la collectivité de Pond Inlet sont à présent abrogées.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 3 mai

Déplacements pour soins médicaux

187

Public

125

Total

312


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

3 mai

14

4 mai

58

5 mai

11

6 mai

17

7 mai

23


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 3 mai, on compte 840 demandes de voyage, dont 643 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

698

83,1 %

Refusées

100

11,9 %

En attente

42

5 %

Total

840

100 %

 

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
     

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 1er mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Je souhaite vous faire une mise à jour sur la situation à Pond Inlet :

  • Le patient est isolé et se porte bien;
  • L’équipe d’intervention rapide est dans la municipalité et est occupée à implanter des mesures de confinement et à faire du dépistage;
  • À la suite de nouveaux tests, il est possible que plus de cas positifs soient confirmés dans la collectivité; Cela ne signifie pas qu’il ait de la transmission communautaire et ne devrait pas susciter d’inquiétudes; Cela signifie uniquement que l’équipe d’intervention fait son travail qui est de trouver le virus et de stopper sa propagation;
  • Le confinement est la clé, et à ce moment-ci, c’est notre priorité absolue;
  • Durant tout ce processus, le gouvernement du Nunavut continuera de soutenir la collectivité de Pond Inlet.

Je veux aussi profiter de cette occasion pour remercier la municipalité de Pond Inlet et ses résidents de m’avoir fourni l’occasion de répondre à leurs questions sur les ondes de la radio communautaire aujourd’hui.

Pour le futur, je tiens à rappeler à tous les Nunavummiuts, et en des termes aussi vigoureux que possible, que toute interaction sociale implique un degré de risque. Malgré toutes les mesures préventives mises en place par le gouvernement du Nunavut, et les mesures de confinement actuellement implantées à Pond Inlet, il est impossible de prévoir où et quand la COVID-19 sera détectée la prochaine fois.

J’insiste auprès de tous les Nunavummiuts : faites preuve d’une grande précaution, et prenez sérieusement en compte ces risques avant de participer à un rassemblement quelconque. Si vous jugez nécessaire de participer à un rassemblement, prenez en note les personnes avec lesquelles vous interagissez, car cette information pourrait s’avérer nécessaire dans le cas où un dépistage devrait être mené dans votre collectivité.

Le personnel soignant ne peut pas tout faire seul. Comment nous allons nous en tirer, et jusqu’où tout cela nous mènera, dépend de tout un chacun des Nunavummiuts. En ce moment, la meilleure façon d’enrayer la propagation de la COVID-19 continue d’être l’éloignement social et une bonne hygiène.

Si, tous ensemble, nous respectons ces règles, nous nous accordons les meilleures chances de traverser ces temps incertains. Il est plus important que jamais d’être prudents, responsables, respectueux et aidants.

Je tiens à remercier les Nunavummiuts pour leur coopération constante et leur compréhension.

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Voyages à l’extérieur du territoire à compter du 7 mai 2020

À compter du 7 mai 2020, les Nunavummiuts qui décident de voyager à l’extérieur du territoire alors que l’interdiction de l’ACSP est toujours en vigueur devront payer les couts de leur séjour de 14 jours en isolement dans un des lieux approuvés par le gouvernement du Nunavut.
Le cout pour une personne seule dans une chambre est de 2100 $, et chaque membre additionnel d’une même famille dans la chambre est de 1050 $.
Plus de détails seront communiqués à mesure qu’ils deviendront disponibles.
 

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Voyageurs/voyageuses

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 1er mai

Déplacements pour soins médicaux

187

Public

125

Total

312

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

1er mai

19

2 mai

7

3 mai

14

4 mai

56

5 mai

14

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 30 avril, on compte 821 demandes de voyage, dont 626 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

#

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

675

82.1%

Refusées

100

12.2%

En attente

47

5.7%

Total

821

100%

 

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
     

Services modifiés :

Aucun visiteur n’est autorisé à l’hôpital général Qikiqtani, sauf un visiteur ou une visiteuse pour les patients de la maternité ou des soins palliatifs, et l’accompagnateur d’un mineur.

 

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 30 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Comme vous l’avez vu et entendu, nous avons annoncé aujourd’hui qu’un cas de COVID-19 a été détecté à Pond Inlet. Depuis le début de la pandémie, nous savions qu’aucune combinaison de mesures préventives ne pouvait absolument prévenir la propagation de la COVID-19. Nous savions que tôt ou tard ce virus ferait son apparition dans le territoire. Tout comme nous avons investi de grands efforts dans notre plan de prévention, nous avons également préparé une réponse globale visant à minimiser, dans toute la mesure du possible, les répercussions que la COVID-19 pourrait avoir au Nunavut.

Nous avons pris contact avec les autorités du hameau et avons lancé notre plan d’intervention rapide. Une équipe d’intervention rapide a déjà été déployée à Pond Inlet et doit arriver en début d’après-midi. Cette équipe mettra immédiatement en place les mesures de confinement, retrouvera les personnes ayant été en contact avec le malade, et surveillera la santé et le bienêtre des personnes soumises à une ordonnance d’isolement à la maison. Le centre de santé de Pond Inlet est pourvu en personnel bien préparé et les activités du centre se poursuivront.

Tous les déplacements de passagers en direction, ou en partance de Pond Inlet sont interrompus. Cela inclut tous les déplacements en direction, ou en partance de la municipalité par voie terrestre. Cette interdiction de voyage est une mesure de confinement nécessaire pour minimiser le risque de propagation de la COVID-19 à plusieurs communautés à la fois.

Jusqu’à ce que nous ayons déterminé l’étendue de propagation du virus au sein de la collectivité, tous les bureaux et services non essentiels demeureront fermés. Il ne devra y avoir aucun rassemblement dans les habitations et tous les résidents et résidentes de Pond Inlet sont invités à pratiquer l’éloignement social et une bonne hygiène.

Aux résidents de Pond Inlet, nous reconnaissons que cette nouvelle peut être inquiétante. Par contre, le gouvernement du Nunavut souhaite vous rassurer et vous informer que, malgré le fait que les voyages sont restreints, vous avez toujours accès à de l’aide et à du soutien. Les services essentiels seront maintenus, et des plans sont en place pour faire en sorte que les services de chauffage, d’électricité, d’eau et d’égouts, et de communications soient maintenus. Notre priorité absolue est de détecter et de contenir le virus afin de prévenir sa transmission ultérieure au sein de la collectivité et dans les autres localités.

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire. S’il vous plait, ne vous présentez pas au centre de santé en personne à moins d’y avoir été invité par une ou un professionnel de la santé.

À tous les Nunavummiuts, sachez que les mesures préventives que nous avons mises en place sont plus importantes que jamais. Tous et toutes doivent pratiquer l’éloignement social, rester à la maison le plus possible, et éviter tout contact avec des personnes qui ne sont pas membres de leur maisonnée. Ensemble, nos efforts pourront ralentir la propagation de la COVID-19.

Enfin, je souhaite rappeler à tous l’importance de la bienveillance. Ce n’est pas le moment de critiquer ou de dénigrer qui que ce soit. Le moment est venu de faire preuve de compassion, d’empathie et soutien envers tous les citoyens et citoyennes du Nunavut.

Le gouvernement du Nunavut tient à remercier tous les Nunavummiuts pour leurs efforts à ce jour. Nous continuerons d’investir tous les efforts possibles pour contenir ce virus et minimiser ses répercussions aussi bien à Pond Inlet qu’à travers tout le territoire. C’est ensemble seulement que nous saurons protéger notre territoire de la menace de la COVID-19.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Les résidentes et résidents de Pond Inlet doivent d’abord appeler leur centre de santé. Tous les rendez-vous habituels au centre de santé de Pond Inlet ont été annulés. Seuls les services d'urgence sont disponibles.

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Les Nunavummiuts peuvent aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à www.gov.nu.ca.

ARRÊTÉ LIMITANT LES DÉPLACEMENTS ET LES RASSEMBLEMENTS DANS LA COLLECTIVITÉ

POND INLET

Tous les voyages en direction, ou en provenance de Pond Inlet sont interdits sauf :

  • les personnes possédant une lettre signée par l’ACSP,
  • les patients ou patientes médévaqués,
  • le personnel de vol,
  • les Inuits du Nunavut exerçant leur droit de chasse, comme établi par l’article 5, peuvent quitter Pond Inlet et y revenir, mais ne peuvent pas se rendre dans une autre localité,
  • les personnes à bord d’un avion qui doit atterrir à Pond Inlet à cause du mauvais temps.

Les équipages de Médévacs doivent limiter leurs déplacements entre l’aéroport et le centre de santé, et doivent revêtir l’équipement de protection individuelle.

Toutes les entreprises de Pond Inlet doivent fermer leurs portes, sauf :

  • les épiceries;
  • les stations-service;
  • le bureau de poste;
  • les restaurants offrant des repas pour emporter.

Tous les rassemblements doivent se limiter à cinq (5) personnes ou moins.

Aucun rassemblement social n’est permis dans les habitations.

L’arrêté est disponible pour consultation à :
https://gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus


Mise à jour du ministère de la Santé - 29 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Comme vous le savez peut-être, certaines provinces du Canada ont commencé à lever graduellement, prévoient le faire bientôt, les restrictions qu’elles avaient imposées afin d’aplatir la courbe de la COVID-19. Aujourd’hui, j’aimerais vous expliquer plus en détail ce qui devra se produire ici avant que nous puissions faire de même. Trois conditions doivent prévaloir avant que nous puissions envisager de relâcher les restrictions existantes dans notre territoire. Les voici :

  1. Nous devons avoir la capacité d’établir des diagnostics ici, dans le territoire. Cela signifie que nous devons être en mesure d’implanter un programme de test de la COVID-19 rapide, précis et généralisé au Nunavut;
  2. Nous devons obtenir des indications claires que les taux de COVID-19 soient en diminution dans les provinces et territoires du sud où les Nunavummiuts voyagent le plus;
  3. Il ne doit plus y avoir aucun cas de COVID-19 actif au Nunavut.

La nature même de ces conditions signifie qu’il est difficile de préciser un calendrier probable de réouverture, mais la matérialisation de ces conditions est nécessaire pour minimiser le risque pour la santé et la sécurité publiques. Nous devons savoir que les Nunavummiuts peuvent se déplacer en sécurité à l’extérieur du territoire et nous devons être en mesure de réagir rapidement face à tout cas confirmé de COVID-19 au Nunavut.

Je sais que les gens ont hâte de retourner au travail, de visiter leurs êtres chers et de s’adonner à des activités sociales. Par contre, si nous levons ces restrictions trop rapidement, nous augmentons le niveau de risque pour les Nunavummiuts. Si nous ne sommes prudents dans notre façon de réaliser la transition, nous pourrions détruire tout le travail accompli et les sacrifices que nous avons faits au cours des sept dernières semaines.

Il est plus important que jamais de garder le cap : maintenir l’éloignement social, rester à la maison le plus possible et laver nos mains souvent. Ces mesures continuent de représenter la meilleure défense contre la COVID-19, et la meilleure façon de protéger nos familles, nos collectivités et notre territoire.

 

Services du ministère de la Santé

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 28 avril

Déplacements pour soins médicaux

206

Public

136

Total

342

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

29 avril

38

30 avril

15

1er mai

19

2 mai

6

3 mai

14

 

 

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 28 avril, on compte 786 demandes de voyage, dont 597 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

646

82,2 %

Refusées

99

12,6 %

En attente

41

5,2 %

Total

786

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 27 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Le nouvel arrêté concernant l’éloignement social et les rassemblements qui est entré en vigueur le 24 avril, remplace l’arrêté prononcé le 23 mars 2020.

Le nouvel arrêté offre plus de clarté concernant les rassemblements et l’éloignement social, et fournit des scénarios faciles à comprendre qui aideront les Nunavummiuts à mieux respecter cette ordonnance. Il aidera également les entreprises à comprendre comment ajuster leur fonctionnement pour assurer la sécurité du public et poursuivre leurs activités. Enfin, les modifications aideront également les agents de la paix et de l’application de la loi à mieux interpréter l’intention de l’arrêté en cas d’éventuelle nécessité d’intervenir pour le faire respecter.

J’aimerais décrire certaines des nouvelles définitions et des renseignements fournis dans ce nouvel arrêté.

Les établissements fournissant des services alimentaires et les commerces licenciés demeurent fermés. Les restaurants peuvent continuer à offrir des repas pour emporter ou pour la livraison aussi longtemps qu’ils respectent les règles d’éloignement social dans la prestation de leurs services.

Tous les commerces considérés comme offrant des services personnels demeurent également fermés. Cela inclut les salons de coiffure ou de barbier, les studios de massage et autres établissements semblables. De plus, les bureaux de dentistes, vétérinaires et psychologues demeurent fermés, sauf en cas d’urgence. Les terrains de jeux publics, les parcs municipaux et les aires de fréquentation diurne des parcs territoriaux demeurent fermés.

Bien qu’elles soient sujettes à fermeture ou soumises à des restrictions, les entreprises suivantes peuvent demeurer ouvertes : toute entreprise offrant un espace suffisamment grand pour offrir un espace de deux mètres entre les travailleurs ou travailleuses, ou les entreprises qui limitent le nombre de clients à cinq personnes à la fois. La règle du cinq à la fois ne s’applique pas aux commerces assez grands pour maintenir un éloignement social suffisant à l’intérieur de l’établissement, comme les épiceries, pharmacies ou établissements semblables.

L’arrêté fournit une définition de rassemblement. Tout rassemblement public organisé de plus de cinq personnes demeure interdit. Cela inclut les concerts, les évènements communautaires ou sportifs, et les cérémonies comme les mariages, les funérailles ou les services commémoratifs.

Enfin, tous les rassemblements, y compris les réunions dans une habitation privée, doivent se limiter à cinq (5) personnes ou moins. Cela inclut les groupes de jeux, les réunions de club et les repas entre les personnes qui n’habitent pas ensemble.

Ce nouvel arrêté n’implique pas que les restrictions ont été élargies, ou que le gouvernement du Nunavut a réévalué sa position ou sa tolérance au risque. Cela est plutôt dû au fait que les définitions de ce nouvel arrêté sont alignées sur celles en vigueur dans les autres provinces et territoires. Cette ordonnance permet de clarifier les mesures restrictives et d’assurer une meilleure cohérence dans leur application.

Il est fortement recommandé que les Nunavummiuts limitent leurs contacts avec des personnes qui ne sont pas membres de leur maisonnée. Toute réunion sociale engendre un certain risque, surtout si elle implique que plusieurs personnes de différentes maisonnées se mêlent les unes aux autres. Les Nunavummiuts doivent continuer de faire preuve de précaution en tout temps, pratiquer l’éloignement social dans toute la mesure du possible, et se laver les mains et les surfaces touchées souvent et de façon minutieuse.

L’arrêté précédent répondait à l’objectif envisagé qui était de fournir les outils nécessaires pour protéger la santé publique. D’autre part, le gouvernement du Nunavut a reconnu qu’il y avait nécessité d’utiliser un langage simplifié et des définitions plus claires.

C’est la raison pour laquelle le ministère de la Justice a collaboré avec l’administrateur en chef de la santé publique afin de rédiger un nouvel arrêté avec un vocabulaire plus clair et compréhensible tout en respectant son intention originale.

 

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

NOUVELLES HEURES DE SERVICE : Téléassistance COVID-19

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Vous avez des questions concernant les voyages vers le Nunavut ou les lieux d’isolement? Appelez le 975-8601 ou le 1 888 975-8601 entre 10 h et 18 h pour en discuter. Veuillez noter que cette ligne est réservée aux personnes dans le besoin et ne doit pas servir pour les questions générales.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’une aide d’urgence, contactez votre centre de santé local.

Services dentaires

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

 

 

Voyageurs/voyageuses

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 26 avril

Déplacements pour soins médicaux

221

Public

118

Total

339

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

24 avril

3

25 avril

0

26 avril

14

27 avril

72

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 26 avril, on compte 743 demandes de voyage, dont 560 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

613

82,5 %

Refusées

90

12,1 %

En attente

40

5,4 %

Total

743

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 24 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Je tiens à vous annoncer qu’aujourd’hui, le gouvernement du Nunavut met en ligne un outil d’autoévaluation de la COVID-19. Cette ressource est conviviale, disponible dans les quatre langues officielles et est accessible sur le site Web du gouvernement du Nunavut à https://gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

L’objectif de cet outil d’autoévaluation est de fournir aux Nunavummiuts de l’information en temps réel et des recommandations basées sur les symptômes rapportés ou l’historique de voyage récent. Cet outil aidera les Nunavummiuts à déterminer s’ils doivent s’isoler et quand ils devraient contacter une ou un prestataire de soins de santé pour un suivi supplémentaire ou se faire tester.

Cet outil vise à complémenter les ressources existantes et ne vise pas à remplacer l’éloignement social et la bonne hygiène, comme le lavage régulier des mains. Les rassemblements de masse sont toujours interdits et tous doivent continuer à respecter les règles.

Les Nunavummiuts qui n’ont pas accès à des ressources en ligne, mais qui croient avoir des symptômes de la COVID-19, comme la fièvre, une toux ou de la difficulté à respirer sont invités à appeler la ligne d’aide COVID-19 au 1 888 975-8601. Vous pouvez aussi demander à une personne qui possède un accès Internet de remplir l’évaluation à votre place en partageant avec elle votre historique de voyage ou les symptômes que vous ressentez.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Services dentaires

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

Couvre-visage obligatoire pour les voyageurs aériens

Le gouvernement du Canada demande que tous les voyageurs (sauf quelques exceptions) portent un masque non médical amovible ou une pièce de tissu suffisamment grande pour couvrir la bouche et le nez durant leurs déplacements dans les aéroports et à bord des avions. Cette directive entre en vigueur le lundi 20 avril 2020 à minuit (HE).

Les clients ou clientes qui n’auront pas de couvre-visage ne pourront pas voyager. Veuillez  noter que ces couvre-visages n’ont pas à être des masques médicaux. Tout couvre-visage y compris un foulard ou un élément semblable est acceptable.

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 23 avril

Déplacements pour soins médicaux

218

Public

117

Total

335

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

24 avril

3

25 avril

0

26 avril

14

27 avril

72

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 23 avril, on compte 691 demandes de voyage, dont 514 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

568

82,2 %

Refusées

87

12,6 %

En attente

36

 5,2 %

Total

691

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 22 avril 2020

Couvre-visage obligatoire pour les voyageurs aériens

Le gouvernement du Canada demande que tous les voyageurs (sauf rares exceptions) portent un masque non médical amovible ou une pièce de tissu suffisamment grande pour couvrir la bouche et le nez durant leurs déplacements dans les aéroports et à bord des avions. Cette directive est entrée en vigueur le lundi 20 avril 2020 à minuit (HE).

Les clients ou clientes qui n’auront pas de couvre-visage ne pourront pas voyager. Veuillez  noter que ces couvre-visages n’ont pas à être des masques médicaux. Tout couvre-visage y compris un foulard ou un élément semblable est acceptable.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 22 avril

Déplacements pour soins médicaux

202

Public

116

Total

318

 

 

 

Sommaire des rapatriements :

Lieu

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

Ottawa

22 avril

8

Winnipeg

22 avril

14

Yellowknife

23 avril

9

Edmonton

23 avril

1

Yellowknife

24 avril

1

Edmonton

24 avril

2

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 21 avril, on compte 653 demandes de voyage, dont 498 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

543

83,4 %

Refusées

68

10,4 %

En attente

42

6,1 %

Total

653

100 %


Mise à jour du ministère de la Santé - 17 avril 2020

Services du ministère de la Santé

Couvre-visage obligatoire pour les voyageurs aériens

Le gouvernement du Canada demande que tous les voyageurs (sauf quelques exceptions) portent un masque non médical amovible ou une pièce de tissu suffisamment grande pour couvrir la bouche et le nez durant leurs déplacements dans les aéroports et à bord des avions. Cette directive entre en vigueur le lundi 20 avril 2020 à minuit (HE).

Les clients ou clientes qui n’auront pas de couvre-visage ne pourront pas voyager. Veuillez  noter que ces couvre-visages n’ont pas à être des masques médicaux. Tout couvre-visage y compris un foulard ou un élément semblable est acceptable.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 20 avril

Déplacements pour soins médicaux

198

Public

138

Étudiantes/étudiants

1

Total

337

 

 

 

Sommaire des rapatriements :

Lieu

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

Ottawa

20 avril

3

Winnipeg

21 avril

10

Yellowknife

21 avril

4

Edmonton

21 avril

4

Ottawa

22 avril

8

Winnipeg

22 avril

14

Yellowknife

23 avril

9

Edmonton

23 avril

1

Yellowknife

24 avril

1

Edmonton

24 avril

2

 

Demandes de voyage des travailleurs essentiels

En date du 19 avril, on compte 616 demandes de voyage, dont 472 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

514

83,4 %

Refusées

64

10,4 %

En attente

38

6,1 %

Total

616

100%

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 17 avril 2020

Compte rendu du ministre de l’Éducation :

Ullukkut,

Le bienêtre et la réussite des enfants et des jeunes nunavois demeurent la priorité absolue du ministère de l'Éducation. En ces temps incertains, nous voulons faire en sorte que nos élèves aient l’occasion de se développer et de poursuivre sur la voie d’avenir qu’ils souhaitent.

C’est avec le mieux-être des élèves en tête que j’annonce que les écoles du Nunavut demeureront fermées pour le reste de l’année scolaire 2019-2020.

Cette fermeture est appuyée par l’administrateur en chef de la santé publique.

Comme les élèves ont déjà raté plus d’un mois d’école, il est de la plus haute importance que tout le personnel scolaire se rapporte au travail le 21 avril prochain.

Comme dans les autres provinces et territoires, le personnel scolaire est essentiel pour faire en sorte que nos élèves ne prennent pas de retard dans leur parcours scolaire.

Le ministère de l'Éducation a mis au point des directives pour aider le personnel scolaire à préparer des trousses d’apprentissage qui sauront répondre aux besoins particuliers de leurs élèves. Le personnel travaillera avec les élèves et leurs familles pour décider de la meilleure façon de soutenir l’apprentissage.

Cela signifie que pour nos élèves de la maternelle à la 9e année, les enseignants prioriseront la littératie et la numératie tout en consolidant les compétences et les connaissances qui ont été enseignées à l’école jusqu’à présent.

Pour les élèves du secondaire, les enseignants et les administrateurs évalueront la situation de chacun sur une base individuelle. Certains élèves ont peut-être déjà obtenu les crédits dont ils ont besoin pour leur diplôme. D’autres pourront avoir à suivre des cours particuliers pour être admissibles à la diplomation. Les enseignants pourraient offrir aux élèves des occasions d’améliorer leurs notes ou de gagner les crédits dont ils ont besoin en réalisant les travaux et les projets qui leur seront suggérés.

Les enseignants évalueront les résultats des élèves à ce jour, les compareront aux compétences qui doivent être renforcées et prendront en compte ce qu’il leur est possible d’accomplir à la maison. Un fort accent sera mis à soutenir la santé et le bienêtre, la littératie et la numératie de tous les élèves. Cela inclut des projets et des activités à faire à la maison qui permettront aux familles d’apprendre ensemble, comme lire ensemble, rédiger un journal et réaliser des projets qui font appel à la créativité des élèves.

Le ministère reconnait également que plusieurs familles sont actuellement dans la toundra et ne recevront peut-être pas les trousses d’apprentissage des élèves. Les activités sur la toundra, comme la chasse et la pêche, complètent l’apprentissage des élèves et le ministère encourage ces activités.

Compte tenu des limites technologiques du Nunavut, surtout dans les plus petites localités, la continuité de l’apprentissage des élèves ne pourra se faire entièrement en ligne. Cela signifie que les trousses d’apprentissage des élèves prendront plusieurs formes. Certaines miseront sur les documents papier, d’autres sur les activités, d’autres encore seront informatisées. Cependant, chacune offrira aux élèves l’occasion de poursuivre leur apprentissage.

Dans la mesure du possible, les enseignants vérifieront auprès des familles sur une base hebdomadaire pour savoir si les élèves progressent et s’ils ont besoin de soutien ou de ressources supplémentaires. La meilleure façon de communiquer, soit par téléphone, par texto, par courriel du GN ou par portail en ligne, sera déterminée avec les élèves et les familles.

En plus de produire des trousses d’apprentissage, le personnel soutiendra également les élèves en évaluant leur travail avant la date de fermeture des écoles afin d’établir les notes finales et préparer les bulletins de fin d’année.

Aux élèves du secondaire et à leurs familles, je vous rappelle que tous les examens du ministère ont été annulés pour l’année scolaire. Pour les élèves de 12e année en voie d’obtenir leur diplôme, je tiens à vous informer que les directeurs d’école et les enseignants collaboreront avec vous pour faire en sorte que vous atteigniez toutes les exigences requises. Nous sommes là pour vous aider à réussir et à atteindre vos objectifs.

Finalement, le personnel scolaire se préparera et planifiera l’année scolaire 2020-2021, en tenant compte de l’incertitude causée par la pandémie de COVID-19.

Je veux dire au personnel scolaire qui est volontairement rentré au travail et a déjà entrepris la préparation des trousses, plusieurs élèves et leurs familles ont salué votre travail et exprimé leur appréciation. En tant que parent, et ministre de l'Éducation, je tiens à vous exprimer ma plus sincère gratitude pour votre dévouement et votre enthousiasme. Merci pour vos efforts et votre engagement envers les élèves du Nunavut!

Nous voulons tous ce qu’il y a de mieux pour nos enfants et nos jeunes. Le ministère de l’Éducation tient à saluer le soutien et la patience dont les Nunavummiuts et ses partenaires ont fait preuve durant cette période sans précédent. Le climat d’incertitude n’a pas été facile, mais ensemble, nous passerons tous au travers. Restez en sécurité et prenez soin de vous.

Qujannamiik, quana, thank you, merci.

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

 

Téléassistance COVID-19

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Vous avez des questions concernant les déplacements au Nunavut ou les lieux d’isolement? Appelez le 975-8601 ou le 1-888-975-8601 entre 10 h 00 et 18 h 00 pour en discuter. Veuillez noter que cette ligne est réservée aux personnes dans le besoin et ne doit pas servir pour les questions générales.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’une aide d’urgence, contactez votre centre de santé local.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 17 avril

Déplacements pour soins médicaux

212

Public

144

Étudiantes/étudiants

1

Total

357

 

 

 

Sommaire des rapatriements :

17 avril 

Winnipeg (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

2

Étudiantes/étudiants

0

Public

0

Total

2

 

Yellowknife (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

6

 

0

Public

8

Total

14


18 avril

Yellowknife (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

1

Étudiantes/étudiants

0

Public

3

Total

4

 

Edmonton (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

2

Étudiantes/étudiants

0

Public

4

Total

6

 

Demandes de voyage

En date du 16 avril, on compte 595 demandes de voyage, dont 459 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

498

83,7 %

Refusées

61

10,3 %

En attente

36

6 %

Total

595

100 %


Mise à jour du ministère de la Santé - 15 avril 2020

Services du ministère de la Santé

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter.  Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel.  Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN. 

Téléassistance COVID-19

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Vous avez des questions concernant les déplacements au Nunavut ou les lieux d’isolement? Appelez le 975-8601 ou le 1 888 975-8601 entre 10 h 00 et 18 h 00 pour en discuter. Veuillez noter que cette ligne est réservée aux personnes dans le besoin et ne doit pas servir pour les questions générales.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’une aide d’urgence, contactez votre centre de santé local.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 14 avril

Déplacements pour soins médicaux

192
Public 108
Étudiantes/étudiants 1
Total 301

 

Sommaire des rapatriements :

15 avril

Ottawa (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

7
Étudiantes/étudiants 0
Public 3
Total 10

 

Winnipeg (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

4
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 5

 

Demandes de voyage

En date du 14 avril, on compte 557 demandes de voyage, dont 431 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 461 82,8%
Refusées 57 10,2%

En attente

39 7%
Total 557 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 14 avril 2020

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 13 avril

Déplacements pour soins médicaux

191
Public 101
Étudiantes/étudiants 1
Total 293

 

Sommaire des rapatriements :

14 avril

Winnipeg (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

23
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 24

 

Yellowknife (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

11
Étudiantes/étudiants 0
Public 2
Total 13

 

Edmonton (vol régulier)

 

Déplacements pour soins médicaux

2
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 3

 

Demandes de voyage

En date du 13 avril, on compte 527 demandes de voyage, dont 425 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 425 80,7%
Refusées 56 10,6%

En attente

46 8,7%
Total 527 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 9 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Il y a maintenant plus de deux semaines que l’interdiction de voyager est en vigueur au Nunavut.

Cela signifie que plusieurs Nunavummiuts actuellement dans le sud arrivent à la fin de leur période d’isolement obligatoire de 14 jours. Il est temps pour certains d’entre eux de rentrer à la maison.

Les règles mises en place dans nos lieux d’isolement sont extrêmement strictes. Je crois qu’il est important de rappeler à tous que durant ces 14 jours, les résidents doivent :

  • Rester confinés dans leur chambre d’hôtel durant presque toute la journée;
  • S’abstenir de tout contact avec d’autres résidents en isolement et n’avoir aucun contact physique avec la population en général;
  • Rester uniquement sur le terrain de l’hôtel faisant l’objet de surveillance;
  • Se soumettre à un examen de santé quotidien auprès des infirmières de service;
  • Faire face aux conséquences s’ils enfreignent l’isolement.

Aucune exception n’est autorisée.

Ces mesures constituent une première étape et font en sorte que les Nunavummiuts qui veulent revenir à la maison, ainsi que leurs familles et leurs collectivités, demeurent en sécurité et en bonne santé.

La seconde étape est de rapatrier les résidents. Je veux prendre un moment pour décrire ce processus :

  • Quarante-huit (48) heures avant le départ prévu, les voyageurs sont informés du processus d’autorisation de voyager.
  • Le jour avant le départ, les infirmières sur le site étudient le registre quotidien de chaque voyageur pour s’assurer qu’ils ont respecté les règles d’isolement. Les infirmières réalisent une évaluation en personne pour s’assurer que les voyageurs sont en santé et ne présentent aucun symptôme de la COVID-19.
  • Les résultats de ces évaluations me sont envoyés, et une décision d’autoriser le voyageur à partir au moment prévu est prise et une lettre d’approbation est délivrée. Les résidents doivent avoir en leur possession la lettre d’autorisation et une preuve de résidence pour pouvoir rentrer dans le territoire.
  • Le jour du départ, les résidents ayant reçu l’autorisation de voyager sont transportés de l’hôtel à l’aérogare dans une navette privée, complètement désinfectée avant l’usage.
  • Le gouvernement du Nunavut a collaboré avec les compagnies aériennes pour réduire, dans toute la mesure du possible, les risques d’exposition à la COVID-19 sur le chemin de retour vers le territoire.
  • Les aéroports ont accru leurs procédures de nettoyage, de désinfection et d’accueil des passagers durant le processus d’inscription et de sécurité afin de garantir l’éloignement physique. Par mesure de sécurité additionnelle, les résidents seront à nouveau soumis à une dernière vérification de santé avant l’embarquement.
  • Jusqu’à leur arrivée à destination au Nunavut, les résidents demeurent liés par l’accord d’isolement qu’ils ont signé le jour où ils ont accepté d’entrer dans les lieux d’isolement.
  • Les résidents se déplaceront à la fois à bord de vols nolisés et réguliers :
  • Les résidents qui voyagent par vols nolisés sont navettés directement à leur avion pour l’embarquement et le décollage. Une fois au Nunavut, ils seront placés à bord d’un autre vol nolisé jusqu’à leur destination.
  • Les résidents qui voyagent à bord de vols réguliers sont déposés à l’aérogare où une ou un représentant de la compagnie aérienne les accueille et les guide vers le comptoir d’enregistrement, à travers la sécurité, vers la porte d’embarquement et, finalement, à bord de l’avion. Ils n’entrent en contact avec aucun autre voyageur durant ce processus et demeurent liés par leur accord d’isolement.

Je tiens à remercier les résidents qui reviennent d’avoir accepté de suivre ces mesures drastiques afin de protéger leurs collectivités et le Nunavut.

Alors que nous accueillerons nos amis, les membres de nos familles et nos êtres chers, il est plus important que jamais de respecter les règles : tout rassemblement social est encore interdit, et tous les Nunavummiuts, y compris ceux qui reviennent tout juste à la maison, doivent contribuer à préserver la sécurité du Nunavut. Pratiquez un éloignement social strict, restez à la maison le plus possible, évitez les contacts avec des personnes à l’extérieur de votre maisonnée, et surveillez votre santé.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 8 avril

Déplacements pour soins médicaux

252
Public 128
Étudiantes/étudiants 58
Total 438

 

 

Sommaire des rapatriements :

10 avril

Ottawa (vol nolisé)

 

Déplacements pour soins médicaux


14
Étudiantes/étudiants 35
Public 0
Total 49

 

11 avril

Winnipeg (vol nolisé)  

Déplacements pour soins médicaux

4
Étudiantes/étudiants 27
Public 1
Total 32

 

 

Yellowknife (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

41
Étudiantes/étudiants 0
Public 4
Total 45

 

Edmonton (vol régulier)

 

Déplacements pour soins médicaux

4
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 5

 

April 12

Ottawa (vol nolisé)  

Déplacements pour soins médicaux

22
Étudiantes/étudiants 0
Public 40
Total 62

 

Winnipeg (vol nolisé)  

Déplacements pour soins médicaux

33
Étudiantes/étudiants 0
Public 12
Total 45

Demandes de voyage

En date du 8 avril, on compte 463 demandes de voyage, dont 351 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 347 75%
Refusées 51 11%

En attente

65 14%
Total 463 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 8 avril 2020

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.
La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 avril

Pour raisons médicales

246

Personnes du public

125
Étudiantes/étudiants 60
Total 431

 

Demandes de voyage

En date du 7 avril, on compte 446 demandes de voyage, dont 339 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 331 74,2%
Refusées 49 11%

En attente

66 14,8%
Total 425 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 7 avril 2020

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 avril

Pour raisons médicales

228

Personnes du public

121
Étudiantes/étudiants 60
Total 409

 

Demandes de voyage

En date du 5 avril, on compte 408 demandes de voyage, dont 313 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 317 74,6%
Refusées 47 11%

En attente

61 14,4%
Total 425 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 6 avril 2020

Déclaration de l’administrateur en chef de la santé publique
Utilisation de l’équipement diagnostique pour la COVID-19 au Nunavut

Comme plusieurs d’entre vous le savent déjà, la mine Agnico Eagle a fait monter de l’équipement pour diagnostiquer la COVID-19 à Rankin Inlet. Cet équipement servira à tester le personnel de la mine pour la COVID-19.

À ce moment-ci, il n’existe aucune preuve que ce type de test représente un substitut à un isolement de 14 jours. C’est la raison pour laquelle, le Nunavut et toutes les autres instances au Canada privilégient l’approche des 14 jours d’isolement après une exposition au virus ou un retour de voyage. Par conséquent, j’ai informé l’administration de la mine Agnico Eagle que ces tests ne changeront rien aux exigences actuelles voulant que le personnel de la mine demeure à l’extérieur de Rankin Inlet.

Le ministère de la Santé est déterminé à améliorer et protéger la santé de tous les Nunavummiuts. Dans le cas de la COVID-19, cela implique d’avoir l’équipement de test qui respecte les normes canadiennes et qui peut être déployé dans toutes les municipalités du Nunavut. L’équipement utilisé par Agnico Eagle ne répond pas à ces critères. Si le ministère de la Santé devait s’engager à utiliser des appareils comme celui-là, nous ne serions pas en mesure d’améliorer l’accès aux tests de la COVID-19 pour tous les Nunavummiuts.

Le ministère de la Santé continue de travailler pour se procurer les outils pouvant être rapidement déployés et permettant de fournir des résultats rapides à tous les Nunavummiuts.

La combinaison des appareils que nous voulons acquérir permettra non seulement de faire des tests dans toutes les localités, mais accroitra également notre capacité à diagnostiquer rapidement plusieurs autres maladies infectieuses qui menacent les Nunavummiuts sur une base régulière.

Réaliser des tests de COVID-19 au mauvais moment peut engendrer des résultats incorrects et un faux sentiment d’assurance.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Ministère de la Santé

La période d’urgence sanitaire a été prolongée jusqu’au 16 avril 2020.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 4 avril

Pour raisons médicales

235

Personnes du public

113
Étudiantes/étudiants 60
Total 408

Demandes de voyage

En date du 5 avril, on compte 408 demandes de voyage, dont 313 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 305 74,8%
Refusées 40 10,7%

En attente

59 14,5%
Total 408 100%

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les suivis en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 3 avril 2020

La période d’urgence sanitaire a été prolongée jusqu’au 16 avril 2020.

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème. Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents.

Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

 

 

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 avril

Pour raisons médicales

215

Personnes du public

96
Étudiantes/étudiants 60
Total 371

 

Volumes

En date du 2 avril au matin, on compte 385 demandes de voyage, dont 288 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 267 69,4%
Refusées 35 9,1%

En attente

83 21,5%
Total 385 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 2 avril 2020

La période d’urgence sanitaire a été prolongée jusqu’au 16 avril 2020.

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème. Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents.

Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

 

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 1er avril

Pour raisons médicales

199

Personnes du public

86
Étudiantes/étudiants 60
Total 345

 

 

 

Volumes

Nombre total des personnes en isolement au 31 mars : 315 – 178 voyageurs pour raisons médicales, 78 résidents du Nunavut et 59 étudiantes/étudiants.

En date du 2 avril au matin, on compte 360 demandes de voyage, dont 286 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 247 68.6%
Refusées 34 9.4%

En attente

79 21.0%
Total 360 100%

 

 

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.
  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.
  • Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

Mise à jour du ministère de la Santé - 1er avril 2020

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

Tous les voyageurs doivent s’isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Nous rappelons aux personnes qui doivent s’isoler qu’elles ne doivent pas se présenter à l’hôtel avant d’avoir reçu la confirmation de leur réservation de la part du personnel de la santé.

Ceux et celles qui rentrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Si vous devez vous isoler, le personnel de la santé gardera contact avec vous. Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 : 1-888-975-8601. Nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30.

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Isolement

  • Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement.
  • Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine.
  • Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.
  • La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure les renseignements concernant les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 31 mars, 2020

Services du ministère de la Santé

  • Si vous êtes en observation pour la COVID-19 et que vous ressentez des symptômes, vous pourriez être frappé d’une amende si vous sortez de la maison. Demandez à des amis ou des membres de votre famille de livrer vos denrées à votre porte.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents se poursuit. Toutes les demandes non urgentes font l’objet d’un triage quotidien.
  • Les Nunavummiuts doivent téléphoner avant de se rendre à l’hôpital général Qikiqtani, la santé publique d’Iqaluit ou un centre de santé du Nunavut. Vous trouverez la liste des numéros de téléphone des établissements de santé à https://gov.nu.ca/health/information/health-centres
  • À ce jour, il n’existe aucun cas connu de COVID-19 au Nunavut.
  • Seuls les résidents et les travailleurs essentiels sont admis dans le territoire.
  • Aucun rassemblement n’est autorisé.
  • Les médecins continuent les visites communautaires.
  • Les visites dans les établissements de santé seront limitées afin de réduire les risques de transmission des maladies.
  • Du soutien en santé mentale est disponible.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 30 mars, 2020

Toute personne faisant l’objet d’une enquête relative à la COVID-19 (POE) doit obligatoirement s’isoler et fera l’objet d’une amende si elle ne respecte pas cette ordonnance. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 50 000 $ d’amende ou jusqu’à six mois de prison.

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Tous les voyageurs doivent s’isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Ceux et celles qui entrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Les Nunavummiuts qui reviennent au Nunavut par voie terrestre à Sanikiluaq, Arviat et la région du Kitikmeot doivent s’isoler à la maison pour 14 jours dès leur retour dans le territoire.

Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 :
1 888 975-8601 (nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30).

Les personnes en auto-isolement doivent rester à la maison, éviter tout contact avec d’autres, et surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19 durant 14 jours après leur retour.


Mise à jour du ministère de la Santé - le 27 mars, 2020

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Tous les voyageurs doivent s’isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Ceux et celles qui entrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Les Nunavummiuts qui reviennent au Nunavut par voie terrestre à Sanikiluaq, Arviat et la région du Kitikmeot doivent s’isoler à la maison pour 14 jours dès leur retour dans le territoire.

Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 : 1 888 975-8601 (nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30, heure de l’Est.)

Les personnes en auto-isolement doivent rester à la maison, éviter tout contact avec d’autres, et surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19 durant 14 jours après leur retour.


Mise à jour du ministère de la Santé - le 26 mars, 2020

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Tous les voyageurs doivent s’auto-isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Ceux et celles qui entrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 : 1 888 975-8601 (nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30, heure de l’Est.)

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.
  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 25 mars, 2020

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.
  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Toutes les échographies obstétriques non émergentes et complètes (toutes les régions) sont temporairement reportées. Tous les rendez-vous en attente sont évalués par l’obstétricien en chef.
  • Les cliniques du mercredi soir à l’HGQ sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 24 mars, 2020

À compter du 25 mars 2020, tous les voyageurs devront s’auto-isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques. Ceux et celles qui entrent au Nunavut devront obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique.

Information-voyage pour les résidents et les travailleurs essentiels.

Les Nunavummiuts qui désirent revenir au Nunavut durant l’interdiction de voyager doivent se soumettre à une période d’isolement de 14 jours à l’un ou l’autre des quatre établissements désignés dans le sud du Canada. Veuillez courrieller à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca pour obtenir les instructions.

Les employés essentiels qui doivent rentrer travailler au Nunavut durant l’interdiction de voyager doivent faire une demande d’exemption auprès de l’administrateur en chef de la santé publique. Pour toute information sur la procédure, courriellez à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca pour obtenir les instructions.

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Appelez le 975-8601 ou le 1 888 975-8601 entre 7 h 30 et 19 h 30 pour en discuter. Rappelez-vous : cette ligne est réservée à ceux qui en ont vraiment besoin, et ne doit pas être utilisée pour des informations d’ordre général!

Les renseignements concernant la ligne sans frais, les ordonnances de l’ACSP ainsi que les protocoles de voyage et ceux des travailleurs essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus. 

Les Nunavummiuts doivent téléphoner avant de se rendre à l’hôpital général Qikiqtani, la santé publique d’Iqaluit ou un centre de santé du Nunavut. Vous trouverez la liste des numéros de téléphone des établissements de santé à https://gov.nu.ca/health/information/health-centres.

Services en cours :

  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.
  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits.
  • Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques du mercredi soir à l’HGQ sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.
  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • La cafétéria de l’hôpital général Qikiqtani est fermée au public.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.
  • Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 23 mars, 2020

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 20 mars, 2020

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion. 
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées.
  • Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.
  • Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.
     


Mise à jour du ministère de la Santé - le 19 mars, 2020

Un état d’urgence sanitaire a été déclaré.

  • Les services essentiels en santé continuent d’être offerts.
  • Tout le personnel de la santé est considéré comme essentiel et sera redéployé selon les besoins. 

Le MS a indiqué que toute personne ayant voyagé pour des raisons médicales devra se soumettre à une évaluation avant d’être autorisée à revenir à la maison.

Les membres de la collectivité sont invités à ne pas se présenter aux centres de santé ou à l’hôpital dans la mesure du possible afin de réduire les risques de propagation des maladies virales.

Services en cours :

  • L’accès immédiat aux soins de santé urgents et émergents est disponible partout dans le territoire.
  • Les traitements dentaires urgents demeurent accessibles à Cambridge Bay, Rankin Inlet et Iqaluit. Tout voyage, si approuvé, sera à destination de l’établissement approprié le plus près du lieu de résidence du client.
  • Les services de santé mentale demeurent disponibles et inchangés dans les différentes municipalités.
  • Les services infirmiers en santé mentale de l’hôpital général Qikiqtani demeurent disponibles et inchangés.
  • Le programme de santé mentale présentera des émissions dans les radios communautaires du territoire, dans la mesure du possible.
  • L’équipe mieux-être jeunesse offre du counseling au téléphone :
    • Les clients existants, et les autres ayant besoin de soutien peuvent composer le 867 979-7661.
    • Pour les nouveaux cas, veuillez contacter Susan Mazur au 867 975-5999.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté. Les médecins itinérants seront soumis à un examen.
  • À Iqaluit, le service de santé publique demeure ouvert. 
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les services de santé mentale demeurent les mêmes partout dans les municipalités. 
  • De nouvelles options sont envisagées pour offrir des services additionnels de débreffage et de counseling par téléphone et télésanté.
  • Le bureau des relations avec les patients peut être joint à l’adresse courriel habituelle patientrelations@gov.nu.ca.
  • Les maisons d’hébergement ont renforcé leurs protocoles de nettoyage.

Services modifiés :

  • Le service téléphonique en direct de relations avec les patients est actuellement inaccessible, mais une solution de rechange sera mise en œuvre.
  • À Iqaluit : le counseling en santé mentale sera fait par téléphone (par le biais de la ligne d’accès principale au  867 975-5999).
  • À l’hôpital général Qikiqtani :  Pour les cas non urgents, veuillez d’abord appeler avant de vous présenter à l’hôpital. Les séances cliniques seront réalisées au téléphone dans la mesure du possible.
  • Le MS limite les visites à l’hôpital général Qikiqtani et aux centres de santé communautaire.
  • À l’hôpital général Qikiqtani : le nombre de visiteurs est limité à un seul visiteur par patient (préférence accordée aux parents et accompagnateurs).
  • Les rendez-vous pour la réadaptation sont évalués et certains pourraient être reportés.
  • L’équipe mieux-être jeunesse est disponible uniquement pour des rencontres de personne à personne, sur rendez-vous.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • Les patients externes sont redirigés vers Akausisarvik pour ne pas se mêler aux résidents.
  • Les travailleurs jeunesse n’offrent pas d’heures de visite spontanées ni d’activités de groupe, mais sont disponibles pour des rencontres de personne à personne. 
  • Tous les centres de soins continus ont reçu pour instructions de restreindre les visites dans la mesure du possible, et de tester les personnes avant qu’elles n’entrent dans l’établissement.
  • L’hôpital général Qikiqtani et les centres de santé reçoivent un nombre limité de visiteurs. Un seul visiteur par patient.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • L’accès à la cafétéria de l’hôpital général Qikiqtani est restreint.
  • Tous les soins dentaires réguliers sont annulés jusqu'à nouvel ordre.
  • Centres de santé communautaire : Les visites aux établissements de soins de santé sont interrompues.
  • Tous les voyages pour soins médicaux non essentiels à l’extérieur du territoire ont été reportés :
    • Les rendez-vous reportés seront reprogrammés, réglés par télésanté ou réalisés à l’intérieur du territoire.
    • Le MS travaille avec les spécialistes autorisés afin de prioriser les voyages pour soins médicaux essentiels.
    • Tous les clients ayant voyagé pour des raisons médicales seront testés pour la COVID-19 avant d’être autorisés à revenir à la maison.
    • Les personnes incapables de revenir à la maison immédiatement conserveront leur statut de voyageur pour soins médicaux. Elles ou ils recevront de l’aide pour la nourriture, l’hébergement, le transport et la gestion de cas.
    • Si nécessaire, l’isolement sera assuré au moyen de chambres individuelles dans des résidences ou des hôtels.
  • Tous les cours de formation organisés par le Secrétariat de la Qualité de la vie prévus en mars et avril sont annulés.
  • Les cliniques spécialisées du territoire sont annulées.
  • L’équipe mieux-être jeunesse avise de l’annulation de toutes les séances de counseling ou de sensibilisation, des programmes de garde parascolaire et des camps prévus en mars et avril.