You are here

Pénurie nationale de médicaments liquides Tylenol pour enfants et Advil pour enfants

21 novembre 2022

Message d’intérêt public
Pénurie nationale de médicaments liquides Tylenol pour enfants et Advil pour enfants

Le gouvernement du Nunavut (GN) informe d'une pénurie temporaire de médicaments liquides Tylenol (acétaminophène) et Advil (ibuprofène) pour enfants. Cette pénurie est due à une augmentation de la demande de ce médicament en réponse à un plus grand nombre de maladies respiratoires en circulation cette saison.

Actuellement, le GN a été en mesure d'obtenir suffisamment de médicaments pour les centres de santé locaux, mais en suivant les étapes ci-dessous, vous pourrez garantir un accès continu à ces médicaments.

  • Consultez votre fournisseur de soins de santé ou votre pharmacien pour déterminer si votre enfant a besoin de ces médicaments.
  • Comme les pénuries de médicaments risquent de se poursuivre, n'achetez que ce qui est nécessaire afin que les médicaments soient également disponibles pour les autres.
  • N'utilisez pas les médicaments pour adultes contre la fièvre et la douleur pour les enfants sans consulter un professionnel de la santé. Le risque de surdosage est sérieux.
  • Ne donnez pas d'Aspirine (acide acétylsalicylique) à votre enfant, car elle peut augmenter le risque de développer une maladie grave appelée syndrome de Reye lorsqu'elle est utilisée dans le cadre d’une maladie virale.
  • Assurez-vous que les vaccins de votre enfant sont à jour afin de réduire les risques de maladies graves.
  • N'utilisez pas de produits périmés car ils peuvent être moins efficaces et peuvent être dangereux.

Santé Canada a obtenu un approvisionnement étranger en acétaminophène, ce qui permettra de pallier la pénurie d'approvisionnement durant les prochaines semaines. Le GN continue de surveiller la situation et travaille avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour trouver des solutions à la situation.

Les Nunavoises et Nunavois âgés de plus de six mois sont encouragés à se faire vacciner contre la grippe et à rester à jour de leurs vaccins contre la COVID-19 afin de réduire le risque de maladie grave.

###

Relations avec les médias :

Danarae Sommerville
Spécialiste des communications
Ministère de la Santé
867 975‑5712
dsommerville1@gov.nu.ca